Rebond de la croissance économique à 2,3 % au 1er trimestre 2021

Économie

L’économie algérienne a renoué avec la croissance au premier trimestre 2021 avec un bond du Produit intérieur brut (PIB) de 2,3% sur un an, a appris l’APS auprès de l’Office national des statistiques (ONS).

La croissance économique est ainsi repartie après quatre trimestres de contraction en raison des impacts directs et indirects de la pandémie de la Covid-19, souligne l’ONS, rappelant que sur toute l’année 2020, le PIB a baissé de 4,9%. Le premier trimestre 2021 a été marqué, en effet, par «des croissances positives de tous les secteurs d’activité économique», a fait remarquer l’Office. La hausse du PIB a été tirée principalement par l’accroissement de la valeur ajoutée du secteur des hydrocarbures de 7,5% au premier trimestre 2021, contre une forte baisse de 13,3% à la même période de 2020.
Cette performance s’est réalisée dans un contexte de hausse des prix remarquable sur le marché pétrolier à 61,7 dollars le baril au premier trimestre 2021 contre 52,2 dollars une année auparavant (+18,1%). Les augmentations de prix des hydrocarbures ont conduit à une hausse du déflateur de la valeur ajoutée des hydrocarbures de 11,9% au premier trimestre 2021 après la forte baisse de 19,3% au premier trimestre 2020. Hors hydrocarbures, la croissance est également de retour au premier trimestre. Le PIB hors hydrocarbures a enregistré un accroissement de 1,4 % contre une baisse de 1,2 % une année auparavant.
Elle est tirée essentiellement par la croissance de l’industrie et celles des secteurs du Bâtiment-Travaux Publics et Hydraulique (BTPH y compris services et travaux publics pétroliers) et des services non marchands qui connaissent des taux d’accroissement de, respectivement, 3,3%, 4,0% et 2,5%. En valeurs courantes, le PIB du premier trimestre 2021 a connu une croissance de 8,6% au lieu d’une baisse de 5,0% durant la même période de l’année 2020, suite à une hausse de son déflateur de 6,2% conjuguée à une croissance positive en volume de 2,3%. Ainsi, la hausse du niveau général des prix au premier trimestre 2021 a été de 6,2% contre une baisse de 1,4% durant la même période de l’année précédente.
Agence