Plus de 41.000 cadres formés depuis 2010

Personnes à besoins spécifiques

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaouthar Krikou a affirmé, jeudi passé à Tipaza, que les centres nationaux de formation des personnels pour la prise en charge des personnes à besoins spécifiques ont formé 41.000 cadres depuis 2010 à nos jours.
Dans une déclaration à la presse, lors d’une visite au Centre national de formation professionnelle pour les personnes handicapées physiques (Cnfphp), à Khemisti (Tipaza), la ministre a précisé que les trois centres nationaux spécialisés sous tutelle contribuaient à soutenir les efforts de l’Etat visant à prendre en charge au mieux la catégorie des personnes à besoins spécifiques, en formant plus de 41.000 fonctionnaires et professeurs spécialisés depuis 2010, dont 12.000 cadres formés depuis 2020.
Ces chiffres, a-t-elle expliqué, viennent compléter les efforts de l’Etat pour enseigner la langue des signes et le braille, notant que son secteur s’emploie à développer le système de formation de manière à le rendre «plus efficace et efficient». Les centres nationaux ont assuré six modes de formation, notamment le perfectionnement et la mise au point de l’information au profit de 29.000 cadres, ou encore la formation spécialisée à l’issue de laquelle 6.000 cadres ont été diplômés.
Ces centres assurent, entre autres, la formation des fonctionnaires du ministère de la Justice, de la Gendarmerie et de la Sûreté nationales, dans le cadre de la formation contractuelle, selon les explications fournies à la ministre.n