Le Maroc plonge la région dans l’instabilité

Maghreb arabe

Le ministre sahraoui des Affaires étrangères, et membre du Secrétariat général du Front Polisario, Mohamed Salem Ould Salek, a affirmé que l’intransigeance et la violation par le Maroc de la légalité internationale face au mutisme international, sont susceptibles de plonger la région dans l’instabilité et les tensions.
S’exprimant lors d’une conférence de presse, animée dimanche au siège du ministère, sur les derniers développements de la question sahraouie, M. Ould Salek a réaffirmé «l’attachement du peuple sahraoui au recouvrement de ses droits légitimes à l’autodétermination et à l’indépendance par tous les moyens, y compris la lutte armée», rapporte l’Agence de presse sahraouie (SPS).
Le chef de la diplomatie sahraouie a dénoncé, dans ce cadre, le mutisme de l’Organisation des Nations Unies face aux crimes perpétrés par l’occupation marocaine contre les Sahraouis sans défense, en recourant aux technologies modernes, estimant que ces crimes «sont un affront à la communauté internationale entière». Sur les deux positions française et espagnole, M. Ould Salek dira que «la France et l’Espagne entravent l’organisation du référendum depuis 1991. Pis encore, ces deux pays ont même tenté de changer la nature de la question sahraouie qui est une question de décolonisation», a-t-il déploré.