Poursuites judiciaires à l’encontre de 98 mis en cause

Spéculation illicite

Les autorités judiciaires à travers le pays ont enregistré, durant la période allant du 16 au 20 octobre, des poursuites judiciaires à l’encontre de 98 individus pour des actes de spéculation illicite, a indiqué jeudi un communiqué du ministère de la Justice.
Les autorités judiciaires ont «enregistré durant la période allant du 16 au 20 octobre, des poursuites judiciaires à l’encontre de 98 individus pour des actes de spéculation illicite, lesquels ont été déférés devant les tribunaux, conformément aux procédures de comparution immédiate.
«Des peines allant de 7 à 20 ans de prison ferme ont été prononcées à l’encontre de 76 d’entre eux, assorties d’amendes allant d’un (1) million à dix (10) millions de DA, dans plusieurs tribunaux relevant des Cours de justice suivantes : Batna, El Oued, Blida, Tizi Ouzou, Oran, Tipasa, Bouira, Tamanrasset, Tébessa, M’sila, Mascara, Ouargla, Boumerdès, Tissemsilt, Mila et Chlef», précise le communiqué.
La tutelle a également rappelé que «les mesures coercitives sécuritaires et judiciaires du crime de spéculation illicite, étant un crime économique, visent à lutter contre ce phénomène et à rétablir la stabilité du marché national».