Signature d’un accord de coopération entre l’Université d’Oran-1 et le CNCA

Oran

Un accord de partenariat portant coordination et coopération dans le domaine de la recherche et du développement cinématographique a été signé mardi à Oran entre le Laboratoire de recherche «Index des films révolutionnaires dans le cinéma algérien» relevant de la Faculté des lettres et des arts de l’Université d’Oran-1 Ahmed Benbella et le Centre national de la cinématographie et de l’audiovisuel (CNCA).
La convention a été signée par le directeur du Laboratoire, Aïssa Ras El Ma, et le directeur général du CNCA, Mourad Chouihi, en marge de l’ouverture du premier séminaire international intitulé «Le cinéma et les enjeux de la citoyenneté».
L’accord prévoit la coopération dans l’organisation et le soutien de la recherche scientifique dans le domaine des études cinématographiques et audiovisuelles, le soutien aux initiatives des étudiants et chercheurs dans le domaine de la créativité appliquée. Le document paraphé prévoit également l’organisation de séminaires, congrès intellectuels et artistiques nationaux et internationaux et des conférences.
Les deux parties ont convenu également de contribuer à la formation technique des équipes de recherche et à l’archivage des films liés à la guerre de libération nationale.
Enfin, la convention vise également la coopération bilatérale dans le domaine de l’organisation de formations techniques et d’ateliers pédagogiques et l’établissement de projets de recherche dans le domaine de l’audiovisuel et des archives.
La mise en place d’un incubateur commun spécialisé dans le développement de projets dans le secteur de l’audiovisuel et l’apport du laboratoire dans le domaine de la formation d’expertises artistiques spécialisées dans l’écriture de scénarios, l’échange de documents archivés, la facilitation de la copie et la numérisation des films révolutionnaires, ont été également recommandés par les deux parties.
Le séminaire international sur «Le cinéma et les enjeux de la citoyenneté» est organisé par le Laboratoire «Index des films révolutionnaires dans le cinéma algérien» de la Faculté des Arts et des Lettres de l’université d’Oran-1 Ahmed Ben Bella, en présence du conseiller au ministère de la Culture et des Arts Nabil Hadji.n