Soolking «allume» le CHAN

Cérémonie d’ouverture

L’Algérie est Africaine depuis vendredi. Elle le sera du 13 janvier au 4 février 2023 à l’occasion du championnat d’Afrique des Nations des joueurs locaux. Le coup d’envoi a été donné hier au Nelson Mandela Stadium de Baraki (Alger) où s’est déroulée la cérémonie d’ouverture en présence d’un public venu en force mais aussi des invités de marques entre personnalités politique, sportive et du monde artistique, à leur tête le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, le président de la FIFA, Gianni Infantino, le président de la CAF, Patrice Motsepe…

Après un petit reportage sur le leader sud-africain, Nelson Mandela, le président de la Fédération algérienne de football, Jahid Zefizef a pris la parole pour souhaiter la bienvenue aux invités de l’Algérie. Par la suite, c’est Zwelivelile Mandela, petit-fils du défunt Nelson Mandela qui a intervenu avant de céder la place au président de la CAF qui a prononcé son allocution pour dire que l’Algérie est la maison d’Afrique, un pays de football tout en affirmant que cette édition devrait être la meilleure de l’histoire du football africain.

Par la suite, c’est le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane qui intervient pour annoncer l’ouverture du CHAN-2022 au nom du président de la République Abdelmadjid Tebboune. Dans la tribune officielle, on pouvait apercevoir l’ancienne star du football algérien, Rabah Madjer, le Tunisien Karim Haggui…

Ensuite, place au spectacle. Le nombreux public présent au stade attend les stars. Après des prestations d’artistes africains, l’artiste franco-congolais Dadju fait son entrée avant de voir l’Algérien Abderraouf Derradji, dit Soolking, allumer le stade. Tout y est, couleurs, ambiances… le CHAN peut commencer…
Sofiane G.