Commémorer l’événement c’est être fidèle à la mémoire des Chouhada

Massacres du 8-Mai 1945:

Le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit, Laid Rebiga, a déclaré, dimanche-soir à Sétif, que la « commémoration du 8 mai 1945 et de toutes nos journées historiques vise avant tout à exprimer notre fidélité à la mémoire des Chouhada ».

Elle vise également à « diffuser les pages brillantes de notre histoire glorieuse pour nous placer à la hauteur de notre longue lutte », a ajouté le ministre dans une allocution prononcée à la Maison de la culture de Sétif à l’ouverture des manifestations commémoratives du 78è anniversaire des massacres du 8-Mai 1945.