Lancement officiel d’«History of Algeria»

Application mobile

Le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit, Laid Rebiga a supervisé, dimanche à Alger, le lancement officiel de l’application mobile «History of Algeria 1830-1962», à l’occasion de la clôture des festivités célébrant le soixantenaire de l’indépendance de l’Algérie et le 61e anniversaire de la fête de l’indépendance, sous le slogan «L’Algérie des victoires : acquis et réalisations».
Cette application permet d’explorer, sur téléphone portable, les différents pans de l’histoire nationale de 1830 à 1962, dans un style raffiné et simplifié, pour transmettre le message des chouhada à tous les jeunes algériens, en utilisant des supports adaptés aux exigences de la jeunesse d’aujourd’hui. Cette plateforme numérique se veut une vitrine de l’Algérie à travers un contenu historique chargé de symboliques, traduisant l’histoire glorieuse et la civilisation de l’Algérie, sous la supervision de professeurs, chercheurs et académiciens spécialisés. Il s’agit, en outre, de contribuer à la transmission des valeurs de la Glorieuse Révolution du 1er novembre 1954 grâce aux technologies de l’information et de la communication (TIC), notamment à travers le projet de la plateforme numérique «Djazair El-Majd», lancé en juillet 2022, outre l’application mobile «History of Algeria», qui fait office de réceptacle de la mémoire nationale et référence historique, scientifique et académique.
A cette occasion, M. Rebiga a affirmé, dans une déclaration à la presse, que l’application était «un ensemble intégré des chapitres de notre histoire nationale, utilisant des technologies de pointe pour transmettre le message des chouhada aux générations futures et redonner à l’histoire nationale la place qui lui revient».
Cet acquis, ajoute-t-il, vise à «préserver notre histoire nationale par le recours aux technologies modernes, afin de permettre à nos jeunes d’acquérir des connaissances et une culture historique précise».
«History of Algeria» intervient en application des orientations du Président de la République pour adopter la numérisation, étant une étape cruciale dans le processus de préservation de la mémoire nationale afin de transmettre le message de nos aïeux et de la Révolution de novembre, aux futures générations par le biais des différents supports disponibles.n