Ouverture de plusieurs piscines au début de la saison estivale

Constantine

Plusieurs piscines viennent d’ouvrir leurs portes, à Constantine au début de la saison estivale actuelle pour le plus grand plaisir des habitants, après une privation qui a perduré pour manque d’infrastructures nautiques. Quatre (4) piscines ont été inaugurées à Constantine à l’occasion de la célébration du 61ème anniversaire de l’indépendance et de la jeunesse, offrant des espaces de loisirs des plus prisés durant la saison estivale.
La mise en service de ces piscines a été «chaleureusement accueillie par la population constantinoise «avide» de ce genre d’infrastructures de natation comme le révèle Samira, une mère de famille qui a exprimé sa joie en apprenant l’ouverture de ces piscines qui viennent lui régler le souci qu’elle subi à chaque saison estivale car ne trouvant pas où ramener ses deux enfants pour passer du temps et jouer. Les vacances au bord de la mer ne sont pas à la portée de tout le monde, et les piscines existantes dans les hôtels de la wilaya également (un coût moyen de 1.200DA/ Heure), a ajouté Mme Samira qui a salué la réalisation de ces piscines qui donneront la possibilité aux parents d’offrir à leurs enfants des moments de joie et de bonheur.
L’ouverture de ces piscines (2 semi olympiques à Ain S’mara, une autre couverte de 25 mètres à l’entrée de la ville Ali Mendjeli et une quatrième similaire à la ville de Constantine) ne sera qu’aventageuse pour la population constantinoise qui aura à sa disposition des lieux de loisir et d’activités sportives pour le grand bonheur des enfants notamment durant la saison estivale, a estimé, Aziz, un père deux enfants.
C’est un bonheur de voir ce genre d’espaces de loisirs ouvrir à
Constantine, a considéré Slimane âgé de 18 ans qui a mis l’accent sur l’importance des piscines dans le développement des capacités et des compétences de natation chez les jeunes, appelant à l’ouverture de piscines de proximité pour permettre au maximum de personnes, dans les communes notamment, d’apprécier les vertus de l’eau.
L’ouverture de ces piscines va combler un immense besoin des jeunes en activités sportives et de loisir notamment la natation, car très peu de solutions s’offraient à eux particulièrement en période estivale, a souligné, le wali Abdelkhalak Sayouda qui a affirmé que les efforts se poursuivent pour répondre aux attentes. Dans ce cadre, les services de la wilaya, ont fait part d’un projet de réalisation d’un bassin de natation au complexe palmarium de la cité Sidi M’cid à la place du bassin vétuste éradiqué.
Creusé en aval de la corniche surplombant les célèbres gorges du Rhumel, le complexe palmarium de loisirs et de détente de Sidi M’cid comprenant entre autres 3 bassins de natation dont 2 opérationnels a été construite en 1872, et constitue l’une des destination des plus privilégiée des constantinois au point de ne plus pouvoir contenir les flux considérables de baigneurs le fréquentant quotidiennement en temps estival (jusqu’à 1.000 baigneurs par jour). En plus des bassins de Sidi M’cid, les constantinois étaient contraint à faire avec les moyens de bord en se contentant d’une piscine olympique 50 mètres du complexe sportif Chahid Hamlaoui, et une autre couverte de proximité à Ain Abid, une offre «insignifiante» qui ne répondait pas aux besoins exprimés par la population de cette grande wilaya.

APS