Vers les 10 milliards de dollars

Investissements turcs en Algérie

? Le Sommet Algérie-Turquie qui réunira, prochainement, le Président Abdelmadjid Tebboune et son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan aux fins d’élaborer le nouveau programme de coopération entre les deux pays frères, s’inscrit dans le cadre de la forte dynamique que connaissent les relations bilatérales depuis quelques années. Cette dynamique est portée par l’attachement des dirigeants des deux pays à les développer au mieux des intérêts des deux pays et de leurs peuples.

Le but est d’élever le développement des relations bilatérales à des niveaux supérieurs. Les ministres des Affaires étrangères de l’Algérie et de la Turquie vont, dans les meilleurs délais, définir les priorités dans les relations algéro-turques. Ils sont également chargés par les deux Présidents de préparer ce Sommet. Les Présidents Tebboune et Erdogan sont satisfaits du niveau des relations atteint par les deux pays, notamment au volet économique, les échanges commerciaux entre l’Algérie et la Turquie s’élevant à 5 milliards de dollars, avec un volume d’investissements turcs en Algérie de 6 milliards de dollars, un chiffre que les deux parties entendent porter à 10 milliards de dollars à moyen terme. En mai 2022, le Président Tebboune lors de sa visite d’Etat de trois jours en Turquie avait relevé la volonté du Président turc ainsi que l’ensemble des responsables turcs à œuvrer de concert avec l’Algérie pour augmenter la valeur des investissements et à accéder au marché africain.

Samedi, les deux Présidents ont convenu de renforcer le partenariat entre l’Algérie et la Turquie par l’ouverture du champ des investissements à de nouveaux domaines. Pour rappel, c’est à l’occasion de la visite d’Etat du Président Tebboune en Turquie que s’est tenue en mai 2022, à Ankara, la première réunion du Conseil de coopération de haut niveau. Le niveau des relations économiques bilatérales entre les deux pays est déjà élevé comme l’a fait remarquer l’ancienne ambassadrice de Turquie en Algérie, Mme Mahinur Ozdemir Goktas. Elle avait parlé de plus de 5 milliards de dollars d’investissemsnts et plus de 30.000 emplois et d’environ 1.560 sociétés turques présentes en Algérie. Elles étaient seulement 900 en janvier 2020. Quant au volume des échanges commerciaux, il a presque doublé, passant de 3,3 milliards de dollars à 5 milliards de dollars. Pour l’ancienne ambassadrice turque, «les relations politiques et économiques entre les deux pays se sont intensifiées de manière remarquable, notamment après la visite du Président Tebboune en Turquie». Elle estime que le volume des échanges commerciaux atteindra 10 milliards de dollars dans un avenir proche.
L. A.