Une élection pour, et avec, un seul candidat !

L’AGE de la FAF aujourd’hui à 10h

Finalement c’est aujourd’hui 21 septembre 2023 que se tiendra l’Assemblée générale élective de la Fédération algérienne de football au Centre technique national (CTN à Sidi-Moussa à partir de 10h.

Pour paraphraser un ami journaliste, qui Une attente qui ne susciterait pas beaucoup d’intérêt. Il y a ceux qui lui ont fait perdre son goût, alors qu’il s’agit d’un rendez-vous qui aurait pu mobiliser le milieu sportif sous un ciel bleu que sous un ciel menaçant d’orages. La localisation du Centre technique national au grand établissement hôtelier, puis retour à la case de départ, serait un indice qui a fait couler beaucoup d’encre et de commentaires, mais expliquerait aussi le risque d’une dépense qui pèserait sur le budget de la FAF…
Entre vœux et inquiétudes
Il y a aussi ce climat qui se croise avec d’autres effets qui s’interrogent et qui hésitent à se prononcer sur ce dossier qui pèse sur l’avenir du football national. «On sait qu’il y a des courants qui s’agitent beaucoup dans les milieux du foot, chacun compte sur ses amis, battent le rappel de leurs relations, jusqu’à dire que ce ne sera pas une Assemblée générale élective comme tant de fois par le passé».
Côté officiel de la FAF, on évoque avec insistance que des dispositions seront prises pour que tout se déroule dans la tranquillité et la transparence, et ce qui se passerait hors CTN ne regarde pas cette AG Élective.
 Meziane Ighil débouté ?
Meziane Ighil n’ayant pas digéré le rejet de son dossier de candidature pour le poste de la présidence de la fédération algérienne de football porte plainte contre la Commission électorale de la FAF au TAS algérien, et ce, pour rejet de son dossier de candidature, mais grande sera sa déception si effectivement, comme le rapportent nos confrères des journaux électroniques Algerie360 et Maghrebact le TAS lui aura signifié le rejet de son dossier et que Walid Sadi est donc le candidat unique pour la succession de Djahid Zefizef. À ces conditions, le TAS algérien a soutenu la décision de la Commission électorale. Maintenant, il reste à savoir s’il fera appel au TAS de Lausanne, cette hypothèse reste accroché à un nuage de doute reste en suspens, mais cela semble peu probable à seulement 48 heures de l’Assemblée générale élective de la FAF.
Épuiser les voies de recours
En attendant, il y a ceux qui soutiennent qu’ils continueront après cette élection à exiger des éclaircissements sur ce qui s’est passé, que ce soit aujourd’hui ou demain ou dans quelque temps. Nous apprenons que l’international Ighil promet de ne pas éteindre les projecteurs qu’il oriente sur son élimination. En attendant, le monde du football algérien, attendra les effets de cette élection sur la mécanique du foot national. On ne cache pas que quelques spécialistes de la balle ronde émettent le vœu d’être les témoins d’une instance ou la transparence sera être de mise celle qui conduira les affaires du football national vers des objectifs qui feront d’elle ce capital football à même de faire cimenter son image sur les espaces des instances internationales et notamment lors des compétitions mondiales.
 L’avenir du football, une sérieuse préoccupation
Les yeux sont donc aujourd’hui tournés vers l’avenir de la fédération algérienne de football. L’élection du prochain président de la FAF ne sera pas de tout repos, réussir à faire la différence en donnant des ailes à cette instance qui donne l’impression de faire du surplace au moment où les autres fédérations gravitent autour des instances internationales car elles pourraient avoir un impact significatif sur l’avenir du ballon rond algérien.
Ce que Belmadi dit
Interrogé sur son opinion concernant Walid Sadi, unique candidat à la présidence de Dely Brahim, le sélectionneur national Djamel Belmadi a partagé ses réflexions, exprimant son espoir qu’il apportera une gestion inclusive et un renouveau bien nécessaire à l’instance fédérale. “Je ne le connais pas personnellement. J’espère qu’il ne sera pas uniquement le président de l’équipe A mais aussi de toutes les catégories de l’équipe nationale”, a indiqué coach Djamel. Cela indique aisément l’espoir du driver des Fennecs de voir un président de la FAF, responsable, engagé à respecter son programme, à promouvoir et à soutenir toutes les équipes nationales, des sélections de jeunes aux équipes féminines. Pour paraphraser un collègue de la presse « La diversification des efforts de développement du football à travers toutes les catégories est une demande légitime, car cela permet de créer une base solide pour le futur en identifiant et en formant des talents à tous les niveaux. La réussite de l’équipe nationale A ne devrait pas être au détriment des autres catégories. Le technicien de quarante-sept ans a également exprimé son espoir de voir le futur président de la FAF «
Ainsi, l’assemblée générale élective se tiendra avec un candidat unique, Walid Sadi, qui devrait succéder à Djahid Zefizef à la présidence de la FAF.
     H. Hichem
nCanal + : Ajax Amsterdam – Marseille à 20h
nBeIN Sports 3 : Open de Guadalajara Mexico à 20h