«Les investisseurs sont appelés à s’engager dans l’industrie agroalimentaire»

Le ministre de l’Industrie, Ali Aoun :

Les investisseurs sont appelés à s’engager dans l’industrie agroalimentaire pour valoriser les produits agricoles, a déclaré, lundi depuis El Oued, le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun.En marge de sa visite de travail dans la wilaya, le ministre a mis en avant l’importance de cette démarche de booster l’industrie de transformation «qui se fera à travers l’accompagnement de projets d’investissements efficients»signalant que «la création des petites et moyennes entreprises (PME) dans ce domaine est en adéquation avec les atouts et potentialités de cette région à vocation agricole et favorisera la création de nouveaux emplois». Le ministre a, à ce titre, mis l’accent sur la nécessité d’encourager l’investissement dans le domaine de l’industrie agroalimentaire, précisant que «ce créneau est considéré comme un choix stratégique qui permettra de valoriser les produits d’origine agricole et d’éviter l’altération de ces produits, la récession et l’instabilité de leurs prix sur le marché national».
Et d’ajouter : «L’efficacité du rôle des PME dans l’économie nationale dépend de la contribution active de tous les acteurs économiques ayant un lien direct avec le monde de l’investissement, sans oublier l’importance qu’accordent les pouvoirs publics au développement de l’industrie». Au cours de sa tournée, M. Aoun a, après avoir écouté un exposé sur le secteur de l’industrie dans la wilaya, inspecté les travaux d’aménagement de la zone industrielle de Foulia dans la commune de Guemar (50 km au Nord du chef-lieu), qui s’étend sur une superficie de 200 hectares et dispose de 124 lots. Une enveloppe estimée à trois milliards de DA a été allouée pour la viabilisation et le raccordement de cette zone aux réseaux divers, selon les explications fournies à la délégation ministérielle. A cette occasion, il a instruit les responsables locaux du secteur à l’effet de sensibiliser les porteurs de projets afin qu’ils s’intègrent dans l’investissement au niveau de cette nouvelle zone industrielle, qui sera bientôt mise en service. Aoun a également visité une unité privée spécialisée dans la fabrication des vitrages automobiles implantée dans la «zone d’activités 2»de la commune de Kouinine (10 km d’El-Oued). D’une capacité de production de 5.000 tonnes/an, cette unité a généré 40 emplois, a-t-on fait savoir. Toujours à Kouinine, M. Aoun s’est enquis du fonctionnement d’une usine privée de production d’emballage et d’impression, qui couvre 10 % des besoins du marché national. Le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique a, à cette occasion, invité le propriétaire de cette installation industrielle à ouvrir des opportunités de formation dans ce domaine afin de contribuer à la promotion de la production nationale et de réduire la facture d’importation.
Djamila Sai