Lancement de la saison culturelle depuis le village d’Aïth Menaâ

HCA à Batna

Le Secrétaire général du Haut-commissariat à l’Amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad, a donné, samedi après-midi depuis le village d’Aïth Menaâ, dans la commune d’Oued El Ma, (Batna), le coup d’envoi de la saison culturelle, académique et scientifique 2023-2024 du HCA.
L’événement, auquel ont assisté le secrétaire général de la wilaya, Rachid Zouad, et les présidents des assemblées populaires communales (APC) d’Oued El Ma, Merouana, Hidoussa et Ksar Belezma, s’est déroulé dans une atmosphère festive marquée par l’interprétation de chansons du terroir par des artistes de la région (Massinissa et Aïssa Brahimi) et par la présentation d’une pièce de théâtre et de déclamations poétiques.
Si El Hachemi Assad a fait savoir que le calendrier du HCA pour cette saison comprend un riche programme devant être organisé en coordination avec des institutions de l’Etat et plusieurs départements ministériels, comme l’organisation de journées de formation sur la traduction vers et depuis la langue amazighe (résidence créative pour la traduction) dans la wilaya d’Adrar et un forum sur le droit « orfi » (coutumier) dans l’une des wilayas du sud du pays.
Il a ajouté que des préparatifs sont également en cours en vue de la cérémonie de remise, à Alger, du Prix du président de la République pour la langue, la littérature et la culture amazighes, et l’organisation de la célébration officielle de Yennayer.
Le secrétaire général du HCA s’était auparavant rendu au siège de l’Association touristique d’Aïth Menaâ où il a écouté un exposé sur un dictionnaire Arabe-Chaoui (cette langue étant une variante de Tamazight), en préparation par cette association à caractère culturel et touristique.
Si El Hachemi Assad a souligné, à ce propos, que l’initiative sera «accompagnée et soutenue, dans des conditions qui seront définies entre les auteurs du projet et le HCA», ce dernier souhaitant, à travers l’accompagnement de telles œuvres, à «mettre en valeur la créativité dans toutes les variantes linguistiques amazighes présentes au niveau national, et qu’il s’agit de préserver».
La visite du secrétaire général du HCA dans la wilaya des Aurès se poursuivra dimanche, M. Assad devant intervenir à l’université Batna 1, avant d’animer une conférence de presse qui succédera à une séance de travail, à la direction de l’éducation, avec les professeurs et les inspecteurs de langue amazighe. R.C.