Un parti politique brésilien appelle à l’autodétermination des peuples sahraoui et palestinien

Palestine – RASD

Les participants au 8e congrès national du Parti socialisme et liberté au Brésil (PSOL), qui a pris fin dimanche à Brasilia, ont adopté une résolution dans laquelle ils appellent à l’autodétermination des peuples sahraoui et palestinien.Le document ayant trait au volet politique et à la conjoncture internationale, fait partie d’une série de résolutions adoptées par les 451 représentants du PSOL, venus des 27 Etats du pays pour participer à cette réunion de trois jours. Les congressistes du PSOL ont ainsi appelé à soutenir «activement» le droit à l’autodétermination des peuples, notamment palestinien et sahraoui, qui luttent pour la liberté et contre le racisme. Cette résolution est en droite ligne avec l’engagement du parti brésilien pour la cause sahraouie et son appel à la communauté internationale pour braquer les regards sur le dernier processus de décolonisation en Afrique. Pour rappel, le 8e congrès régional du PSOL, tenu récemment à Rio de Janeiro, avait approuvé une résolution exprimant un soutien fort à la cause du peuple sahraoui et exigeant des actions concrètes en relation avec le processus de décolonisation du Sahara occidental. La résolution a mis en évidence les arguments juridiques et politiques soutenant la nécessité de reconnaître la République arabe sahraouie démocratique (RASD), considérant ces principes comme fondamentaux pour la stabilité, la paix et la justice en Afrique du Nord. Le PSOL a exprimé son soutien et sa solidarité à la lutte légitime du peuple sahraoui pour sa liberté, sa souveraineté et son indépendance nationale, sous la direction de son représentant légitime, le Front Polisario, et du gouvernement de la RASD. La résolution a condamné également l’occupation du territoire du Sahara occidental par le Maroc et exigé la libération de tous les prisonniers politiques sahraouis, tout en appelant l’ONU à mettre fin à l’occupation militaire dans la région. Elle a appelé à un référendum «juste, équitable et impartial» pour permettre au peuple sahraoui d’exercer son droit à l’autodétermination et à l’indépendance. Les délégués présents au 8e congrès régional du PSOL ont, en outre, condamné les graves violations des droits de l’Homme commises par le Maroc contre la population civile sahraouie et appelé à la mise en œuvre immédiate des mécanismes et mesures de l’ONU pour protéger les droits de l’Homme au Sahara occidental.
APS