900 kg de drogue du Maroc interceptés par les forces de l’ANP

narcotraficants Les tentatives d’introduction de kif s’amplifient aux frontières

Dans un nouveau bilan hebdomadaire livrée hier par la Direction de la communication relevant du ministère de la Défense nationale (MDN), cette dernière fait état de l’avortement par les forces et détachements de l’Armée nationale populaire (ANP) d’introduction de près d’une tonne de kif traités via les frontières avec le Maroc, premier producteur et exportateur mondial de cannabis. Au total, plus de neuf quintaux de drogue ont été saisis et 58 narcotrafiquants ont été arrêtés, tel est la moisson récoltée et obtenue par des détachements combinées de l’Armée nationale populaire (ANP) en coordination avec les différents services de sécurité, durant la période du 4 au 10 octobre, suite à de nombreuses opérations menées aux niveaux des frontières avec le Maroc, a annoncé hier un communiqué du ministère de la Défense nationale
En effet, dans le cadre de la lutte contre le trafic criminel de drogue, les forces combinées de l’ANP ont bien agi durant la semaine passée, en mettant en échec plusieurs tentatives d’introduction des centaines de kilogrammes de cannabis traités venant du Maroc et entrant sur le territoire national, explique le MDN à travers son communiqué d’hier. «Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et en continuité des efforts soutenus visant à contrecarrer le fléau du narcotrafic dans notre pays, des détachements combinés de l’ANP ont intercepté, en coordination avec les différents services de sécurité lors d’opérations exécutées à travers les Régions Militaires, 58 narcotrafiquants et mis en échec des tentatives d’introduction de 9 quintaux et 61 kilogrammes de kif traité provenant des frontières avec le Maroc, alors que 339.337 comprimés psychotropes ont été saisis», a fait observer la Défense nationale dans son communiqué rendu public hier. Concernant la lutte contre l’orpaillage de l’or, les forces combinées de l’ANP «ont arrêté 312 individus et saisi 30 véhicules, 216 groupes électrogènes, 126 marteaux-piqueurs, un détecteur de métaux, ainsi que des quantités d’explosifs, d’outils de détonation et d’équipements utilisés dans des opérations d’orpaillage illicite et ce, à travers des opérations menées respectivement à Tamanrasset, Bordj Badji Mokhtar et Djanet», lit-on dans ledit communiqué. Sur un autre front de lutte, celui de la contrebande, et selon la même source, «28 autres individus ont été interceptés et 14 fusils de chasse, deux pistolets automatiques, 17.189 litres de carburants, 18 quintaux de tabacs, 11 tonnes de denrées alimentaires destinées à la contrebande et la spéculation et 16.806 unités de diverses boissons ont été saisis lors d’opérations distinctes à travers le territoire national», a précisé le MDN. Concernant la lutte contre le phénomène du terrorisme, le bilan hebdomadaire du MDN fait état également de «l’arrestation de 12 éléments de soutien aux groupes terroristes, lors de différentes opérations menées à travers le territoire national». Par ailleurs, les Garde-côtes ont déjoué, durant la période du 4 au 10 octobre passé, au niveau de nos côtes nationales, des tentatives d’émigration clandestine et ont procédé au «sauvetage de 126 individus à bord d’embarcations de construction artisanale, alors que 775 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été arrêtés à travers le territoire national», conclut le communiqué du MDN.
S. Abi