Des enfants figurent parmi des Palestiniens tués dans un bombardement israélien à Khan Younis

Les avions de combat de l’occupation israélienne ont lancé une frappe aérienne dévastatrice aux premières heures de vendredi dans la ville de Khan Younis, au sud de la bande de Gaza, entraînant la perte de 10 vies alors que les équipes d’intervention d’urgence travaillaient avec diligence pour récupérer les victimes, selon des sources locales. Les sources ont rapporté que les avions israéliens ont visé un immeuble résidentiel sans avertissement préalable, le rasant et faisant 10 morts parmi les civils. Parmi les victimes figuraient des enfants, des hommes et des femmes, ce qui souligne le caractère aveugle de l’agression israélienne en cours. Les avions de guerre israéliens ont lancé une série de frappes aériennes intenses dans diverses zones de la bande de Gaza vendredi matin. La majorité de ces frappes aériennes étaient concentrées dans le nord-ouest de la ville de Gaza et dans la région nord de la bande. Pendant ce tamps, des tirs d’artillerie israélienne ont été signalés dans les provinces de Rafah et de Khan Younis, au sud de la bande de Gaza. L’escalade de l’agression israélienne a entraîné une augmentation dévastatrice du nombre de morts dans la bande de Gaza. Depuis samedi dernier, le nombre total de morts s’est élevé à 1537, tandis qu’environ 6612 personnes ont été blessées.
Ces chiffres alarmants ont été publiés dans la dernière mise à jour du ministère de la Santé, qui a noté que les chiffres continuent d’augmenter alors que l’agression entre dans sa septième journée consécutive.n