Les Verts annoncent la couleur face au Cap-Vert

Match amical

Pour son premier match de cette fenêtre internationale, les Verts enregistrent leur neuvième victoire sans défaite. 5-1 face au Cap-Vert, ce jeudi, en amical à Constantine au stade Chahid Hamlaoui.
Pour l’occasion, le sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi, a opté pour une stratégie qui fut porteuse en alignant Amine Gouiri qui fête sa première cape comme titulaire au sein d’un système très offensif, 4-2-4 avec Mahrez, sur l’autre aile et un duo Amoura-Slimani sur le front de l’attaque. Un autre joueur très attendu par les supporters c’est bien Aouar, qui fut d’ailleurs titulaire de deux jolis buts dès les premières minutes du coup d’envoi de la partie. Alors que Larouci, appelé en renfort seulement la veille, n’est pas éligible pour ce match, l’autre petit nouveau, Bachir Belloumi, débute et enregistre d’excellentes appréciations.

Une équipe qui se construit
Il fallait deviner dès les premières balles que les joueurs ont eu comme consigne d’étouffer l’adversaire qu’il ne faudrait surtout pas sous-estimer, le style ne pouvait être que de jouer avec un bloc haut, la technique du sélectionneur, est d’abord de mettre en branle un jeu avec 4 attaquants. La ceinture de cette stratégie est confiée à Riad Mahrez, et pour sa première entrée en équipe nationale Amine Gouiri, Mohamed El-Amine Amoura, Islam Slimani étaient en alerte sur les passes décisives de Mahrez, Aouar cherchait à se faire imposer devant ses camarades.

Du spectacle qui rassure
Comme il fallait s’y attendre, il y a eu des buts avec l’ouverture du score signée Amoura, assisté par Riyad Mahrez, auteur de sa 32e passe décisive avec l’EN, dès la 12e minute le stade explose de joie et scande le nom de Aouar comme pour lui souhaiter la bienvenue en équipe nationale, c’est ce qui lui donna des ailes tout au long de la partie notamment en postant deux jolis buts , dont un magnifique lob sur une passe en profondeur par Youcef Atal (39′) avant une tête victorieuse une minute plus tard. Dès cet instant, comme une machine qui ‘est vite emballé, avance jusqu’à tout raser sur son passage, les joueurs prennent plaisir à jouer et surtout veiller à ne pas perdre le contrôle de la stratégie qui assure le spectacle qui fait bouger les supporters.

Que d’occasions ratées
De nombreuses occasions devisaient la défense des Requins Bleus, mais l’envie d’aggraver la marque fait déstabiliser les attaquants et permettaient ainsi aux visiteurs de tenter des percées par les vagues intelligemment créées par les Verts. On joue la 28′ lorsque Gouiri a qui voulait inscrire son but, envoie la balle à quelques centimètres des buts adverses, alors qu’Ahmed Touba a trouvé la transversale (43e). Injouables et bien en place, les Fennecs menaient 3 buts à 0 à la pause. I

Et Bebé sauva l’honneur
Belmadi garde la même équipe en seconde mi-temps, refusant de prendre le risque de changer l’équipe. Il a vue juste puisque les requins bleus, très en alerte réussirent à planter leur première balle par l’intermédiaire Bebé qui venait tout juste de prendre place lequel d’un tir puissant fusille des 30′ le gardien Algerien Mandréa. Les occasions continuent de pleuvoir sur le territoire du Cap Vert, mais ne franchissent pqs la ligne blanche des buts adverses, il fallait attendre la 59’ que sur une passe décisive sur Zerrouki pour porter le score à 4 – 1. Le compteur grimpe à 5 buts après que Slimani seul en pointe. Longtemps muet, il finit par scorer en transformant un penalty obtenu par Benrahma qui voulait à ce que ce soit lui-même qui inscrit ce but. Ainsi, Slimani conforte son statut de goleador Dz avec 43 réalisations.
H. Hichem

nCanal + : Lyon – Saint-Etienne à 20h
nLa Chaîne L’Equipe : Italie – Malte à 20h