L’Afrique du Sud conserve sa 1ère place en 2022

Bourses africaines Classement

Le rapport Absa Africa Financial Markets Index 2023 a récemment mis en lumière la dynamique des marchés financiers africains. L’Afrique du Sud, avec son infrastructure financière robuste, continue de dominer le classement, renforçant sa réputation de principal centre financier du continent. L’Afrique du Sud a obtenu un score impressionnant de 88 sur trois des cinq piliers évalués : la transparence du marché, la fiscalité et l’environnement réglementaire. Ces piliers évaluent la qualité et la transparence des informations financières fournies par les entreprises cotées en bourse, ainsi que la capacité du pays à gérer les risques macro-économiques. L’inflation, en particulier, est un défi majeur pour de nombreux pays africains, mais l’Afrique du Sud a démontré une gestion efficace de ce risque.

 

 

 

 

 

 

D’autres marchés financiers africains montrent également des signes de croissance et de développement. L’Égypte, par exemple, a récemment révisé sa législation sur les marchés financiers pour permettre l’introduction de nouveaux produits financiers, tels que les obligations sociales et climatiques. Le Nigeria, de son côté, a progressé dans le classement, se plaçant sixième sur 27 pays.
La Bourse régionale des Valeurs mobilières (BRVM), qui sert plusieurs pays de l’UEMOA, dont la Côte d’Ivoire, a été mise en avant pour sa participation au projet de liaison des bourses africaines. Bien que la BRVM ne figure pas parmi les leaders du classement, son rôle dans l’amélioration de la liquidité et de la transparence du marché est indéniable. La participation de la Côte d’Ivoire à des initiatives régionales, comme celle de la BRVM, montre son engagement envers l’intégration et le développement des marchés financiers africains.
Avec des marchés financiers en constante évolution et des initiatives régionales en cours, l’avenir financier de l’Afrique semble prometteur. La diversification des produits, l’innovation et une réglementation renforcée seront essentielles pour attirer davantage d’investissements et renforcer la robustesse des marchés financiers du continent.
Agence Ecofin