La levée d’interdiction de recrutement retardée pour des raisons «administratives»

MC ORAN

, Les nouveaux joueurs du MC Oran, au nombre de huit, ne seront pas qualifiés pour le prochain match contre le Paradou, vu que l’interdiction de recrutement dont fait l’objet le club ne sera pas levée de sitôt pour des raisons «administratives», a-t-on appris, dimanche, auprès de la direction de cette formation de Ligue 1 de football.
La même source a précisé que l’enveloppe financière servant à apurer les dettes du club envers d’anciens joueurs et entraineurs a été dégagée, sauf que les procédures administratives d’usage menant vers la levée de l’interdiction de recrutement «prennent encore du temps». Le nouveau président du conseil d’administration du MCO, Chakik Ghoumari, dont le club est passé, depuis septembre dernier, sous la bannière de la compagnie Hyproc, avait assuré, récemment au cours d’une conférence de presse, que ses services ont déjà entamé l’opération d’apurement de toutes les dettes du «Mouloudia» envers les anciens joueurs et entraineurs qui ont saisi qui de droit pour obtenir leur dû.
Cette opération concerne même les ex-employés étrangers du club, à l’instar de l’entraineur tunisien, Moaz Bouakaz, qui ont déposé plainte contre le MCO auprès de la commission spécialisée de la Fédération internationale de football (FIFA), ce qui allait constituer une véritable menace pour l’avenir des «Hamraoua» parmi l’élite, selon le même responsable.
Ce retard accusé dans la qualification des nouveaux joueurs de la formation d’El-Bahia oblige l’entraîneur, Kheireddine Madoui, à miser à nouveau sur l’effectif en mains et sur lequel il n’a pas tari d’éloges à l’issue du match amical perdu face au MC Alger, co-leader du championnat, sur le score de 1-0, samedi à Oran.
«J’estime que mes joueurs ont rendu une belle copie dans cette rencontre face à un adversaire disposant d’un effectif étoffé, avec de bons joueurs.
Contrairement aux précédents matchs et au-delà du résultat de la partie, mes protégés n’ont pas démérité. Ils étaient bien sur le plan physique, sauf qu’ils manquaient d’efficacité devant les buts, après avoir raté pas moins de cinq occasions franches», a-t-il déclaré à l’issue de la partie disputée sur le terrain annexe du complexe Miloud-Hadefi.Après quatre journées de championnat, le MCO occupe la 13e place avec trois points seulement obtenus de trois nuls contre une défaite concédée en ouverture de la compétition sur le terrain de l’ASO Chlef, rappelle-t-on. n