Au moins 18 journalistes tombés en martyrs depuis le 7 octobre

Agression sioniste à Ghaza

Un photographe de presse palestinien est tombé en martyr dimanche, dans une frappes aériennes de l’armée sionistes sur la ville de Ghaza, portant à 18 le nombre de journalistes tombés en martyrs depuis le 7 octobre, selon le Syndicat des journalistes.
«Le journaliste-photographe Rushdi al-Sarraj est tombé en martyr dans un bombardement sioniste, portant à 18 le nombre de professionnels des médias tombés en martyrs depuis le début de l’agression sioniste», a indiqué le Syndicat des journalistes palestiniens dans un communiqué. L’épouse du journaliste, Shorouk Al-Aila a déclaré : «Mon mari, Rushdi Al-Sarraj, est tombé en martyr dans un bombardement sur le quartier de Tal Al-Hawa dans la ville de Ghaza».
Al-Sarraj travaille comme directeur de la société médiatique (privée) «Ain Media». Pour le seizième jour consécutif, l’armée sioniste continue de cibler la bande de Ghaza avec d’intenses frappes aériennes qui ont détruit des quartiers entiers, faisant 4 473 martyrs, dont 1 756 enfants et 976 femmes, selon le ministère de la Santé.
APS