L’ES Tunis met fin au rêve du TP Mazembe

Ligue de football africaine

,Le TP Mazembe mord la poussière sur le terrain de l’Espérance Tunis (3-0) ce jeudi à l’occasion des quarts de finale retour de la Ligue de football africaine. Le 1-0 au match aller restera qu’un amère souvenir. Les Tunisiens n’ont pas mis beaucoup de temps pour étouffer leur adversaire. Ouahabi (45e+1), Bouguerra (76e) et Tougai (86e) ont ainsi mis sur la haute estrade les Sang et Or qui affronteront en demi-finales le vainqueur du match entre le Wydad Casablanca et Enyimba. Dans un stade de Radès incandescent, l’ES Tunis démarrait pied au plancher, l’objectif et de déstabiliser le TP Mozamique venu terminer le marché avec leur première victoire, et éviter une humiliation à la Tunisienne. Les correspondants de presse sur place dessinent la manière dans les locaux ont vite fait le ménage, Yan Sasse talonnait sur la gauche pour Amine Ben Hamida dont le centre devant la défense kinoise trouvait Rodrigues seul face au gardien dans la surface. L’avant-centre reprenait du plat du pied droit et butait sur Baggio Siadi, auteur d’une belle parade (4e). Dix minutes plus tard, Mohamed Amine Tougai manquait sa tête piquée à la réception d’un corner de la droite, alors qu’il s’était fait oublier au second poteau dans le dos de Boaz Bato (14e). La réaction tant attendue par ses supporters du TPM n’a pas pris son envole, toutes les stratégies mises en pratique n’ont pu venir à bout d’une mécanique tunisienne bien huilée, réglée pour mettre en échec des invités. Nettement dominé, en raison d’une suprématie tunisienne au milieu de terrain, le TP Mazembe réagissait timidement par une action individuelle sur la gauche, laquelle débouchait sur un tir capté en toute sérénité au premier poteau par Amanallah Memmiche (19e). Un petit événement, puisqu’il s’agissait là du premier but encaissé par le TP Mazembe toutes compétitions confondues depuis le début de la saison. Les Congolais perturbaient ne trouver pas la meilleure option pour y parvenir à freiner les attaques Tunisiennes qui s’amplifient malgré les quelques incursions par le flanc gauche de l’EST, une égalisation à cet instant est synonyme d’une possible qualification compte tenu de la règle du but à l’extérieur. Car dans le dernier quart d’heure, l’ES Tunis leur portait les deux derniers coups fatals. «Le premier, par Bouguerra. Suite à une passe altruiste de Yan Sasse vers la gauche, dans la surface, l’ailier gauche enroulait parfaitement la balle sur la droite de Siadi qui ne pouvait rien (2-0, 76e). Enfin, alors que les Kinois semblaient groggys, l’international algérien Mohamed-Amine Tougai parachevait le succès tunisien en catapultant de la tête un coup franc de la gauche botté par Yan Sasse, auteur de sa deuxième passe décisive de la soirée (3-0, 86e)», présentait le correspondant de presse d’un média sur place.
H. H.