Zitouni veut mettre fin à l’exploitation commerciale de certains produits subventionnés

Approvisionnement du marché en produits alimentaires

Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Tayeb Zitouni a donné, avant-hier mardi, une série d’instructions visant à réguler le marché, à garantir l’approvisionnement en différents produits alimentaires de large consommation, et à mettre fin à l’exploitation commerciale de certains produits subventionnés, notamment le sucre, a indiqué un communiqué du ministère.Ces instructions sont intervenues lors d’une réunion de coordination présidée par M. Zitouni au siège du ministère avec les cadres centraux, qui a porté sur plusieurs axes liés à la numérisation du secteur et à la régulation du marché, précise le communiqué.
Lors de cette rencontre,
M. Zitouni a instruit le lancement, à partir de dimanche prochain, du dépôt par voie électronique des demandes de retrait «des certificats de respectévia la nouvelle plate-forme numérique dédiée aux importateurs exerçant l’activité d’importation des matières premières et des produits et marchandises destinés à la revente en l’état.
Le ministre a également insisté sur l’intensification du contrôle sur toutes les unités de production, afin de mettre fin à l’exploitation commerciale des produits alimentaires subventionnés, notamment le sucre destiné aux ménages, après la constatation de certaines infractions à cet égard.
M. Zitouni a, par ailleurs, souligné la nécessité d’accompagner les importateurs de viande rouge et blanche pour assurer une large distribution et garantir leur commercialisation à des prix accessibles aux citoyens, et de suivre les opérations de stockage des produits agricoles en coordination avec le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, ajoute le communiqué.
Par ailleurs, le ministre a donné des instructions pour assurer le suivi de la distribution du lait subventionné selon la nouvelle carte numérique qui sera lancée à compter de mercredi, selon la même source.
Au cours de la réunion, il a été procédé à la présentation des dernières retouches apportées à la plate-forme numérique pour les produits de large consommation qui constituera «une manette de commande du réseau de distribution des produits alimentaires à la source, jusqu’au détaillant», conclut le communiqué.
Par ailleurs, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni a présidé, avant-hier mardi à Alger, une réunion consacré à l’examen des dispositions pratiques, à même de réguler le marché des produits agroalimentaires de large consommation, a-t-on indiqué dans un communiqué du ministère.
Lors de la rencontre tenue au siège du ministère, en présence de cadres du secteur et ceux du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations, ainsi que de représentants des différents établissements et offices relevant du ministère de l’Agriculture, un exposé exhaustif a été présenté sur la disponibilité des produits agro-alimentaires de large consommation sur le marché national. De même, plusieurs questions relatives à leur régulation, ont été débattues et examinées, dans l’objectif de clarifier la nouvelle vision pour la stratégie des deux secteurs, lit-on dans le communiqué.
Dans ce cadre, M. Henni a donné des instructions, en vue de «prendre toutes les mesures et dispositions nécessaires, à même de résoudre toutes les difficultés auxquelles sont confrontés les produits agricoles de grande consommation sur le marché national», soulignant «la nécessité de réguler leur commercialisation, avec mise en place de tous les mécanismes, à même de garantir leur disponibilité, ainsi que l’impératif d’une coordination entière entre le secteur du commerce et de l’agriculture, à travers des commissions conjointes», conclut la même source.
Djamila Sai