Le Croissant-Rouge palestinien remercie l’Algérie pour les aides humanitaires envoyées à Ghaza

Solidarité

Le Croissant-Rouge palestinien a exprimé, jeudi, toute sa gratitude et sa reconnaissance au Président et au peuple algériens pour leur soutien permanent à la Palestine, notamment à travers l’envoi d’aides humanitaires conséquentes dépêchées en urgence vers la bande de Ghaza qui subit une agression sioniste inique depuis le 7 octobre dernier.

Le chargé de communication du Croissant-Rouge palestinien, Raid Ennams, a déclaré dans un entretien accordé à l’APS, que «l’Algérie a de tout temps constitué un soutien principal au peuple palestinien», soulignant que «l’Algérie nous a toujours soutenu en toute épreuve», notamment avec sa dernière décision d’envoyer des aides humanitaires conséquentes d’urgence, qui sont parvenues jeudi dans la bande de Gaza.
L’intervenant a ajouté que «l’Algérie soutient la Palestine en général et la bande de Ghaza en particulier, face à l’agression barbare subie en ce moment, et ce avec l’envoi d’aides et en prêtant main forte au peuple palestinien dans des conditions aussi difficiles».
M. Ennams a poursuivi que «nous, Croissant- Rouge palestinien, adressons tous nos remerciements et toute notre gratitude au Président et au peuple algériens, pour leur soutien permanent à la Palestine, et leur solidarité inconditionnelle».
Il est à noter que l’Algérie avait décidé, sur ordre du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, de l’envoi d’une aide humanitaire conséquente et urgente, à destination de Ghaza acheminée à travers le poste-frontalier de Rafah, via l’établissement d’un pont aérien formé de plusieurs avions des forces aériennes de l’Armée nationale populaire (ANP).
L’aide acheminée consiste, essentiellement, en des denrées alimentaires, des fournitures médicales, vêtements et tentes, et témoigne de «l’engagement de l’Etat et du peuple algériens, et de leur solidarité inconditionnelle et sans limite avec le peuple palestinien frère face à l’agression qu’il continue à subir, notamment dans la bande de Ghaza par les forces d’occupation sionistes, sur fond d’un siège inique», indique un communiqué de la Présidence de la République.n