La contestation de décisions de l’arbitre désormais sanctionnée par une hausse de l’amende

FAF

La Fédération algérienne de football a annulé la disposition réglementaire introduite en 2014 relative à la contestation de décisions des joueurs auprès des arbitres sanctionnée par une suspension d’un match, elle a été amendée par une hausse de l’amende qui passe à 100.000 DA que le joueur payera en cas de contestation de décisions arbitrales, a indiqué samedi l’instance fédérale.