Saisie de 5 tonnes de cannabis et de 8 millions de comprimés psychotropes de janvier à septembre 2023

Sûreté nationale

Les différents services de lutte contre les stupéfiants relevant de la Sûreté nationale ont saisi plus de cinq (5) tonnes de cannabis, plus de 151 kg de cocaïne, plus de 2 kg d’héroïne et plus de huit (8) millions de comprimés psychotropes au cours des 9 premiers mois de 2023 à l’échelle nationale.
Le chef du Service central de lutte contre le trafic illicite des stupéfiants (SCLTIS), le Contrôleur de police, Madjid Aknouche a indiqué à l’APS que durant les neuf premiers mois de l’année en cours, plus de 88.000 affaires impliquant plus de 100.000 individus ont été traitées au niveau national, à l’issue desquelles plus de cinq (5) tonnes de résine de cannabis, plus de 151 kg de cocaïne, plus de 2 kg d’héroïne et 8.474.000 comprimés psychotropes ont été saisis.
Ce bilan a été réalisé grâce à la coordination entre les différents services de la Sûreté nationale, a-t-il poursuivi, soulignant que son service a saisi plus d’un quintal de cannabis, 79 kg et 140 g de cocaïne et plus de 2.204.960 comprimés psychotropes, sachant que des quantités considérables de cannabis introduites sur le sol national via les frontières ouest, ont été saisies par les éléments de l’Armée nationale populaire (ANP).
Un baron de l’héroïne issu d’un pays africain et ses associés de différentes nationalités africaines, dont un Algérien, ont été arrêtés fin 2022, représentant le plus grand réseau activant en Algérie spécialisé dans le trafic de «Tchouchna» (drogue dure), selon le même responsable.
Il a en outre ajouté que cette opération a permis la saisie d’environ 4 kg et 900 g d’héroïne, soit 490.000 doses de «Tchouchna», soulignant, dans ce contexte, que l’Algérie ne figure pas parmi les pays les plus exposés aux dangers de la drogue.n