Une enveloppe financière de 473 milliards de centimes allouée aux trente-deux communes

Projets de développement à Mostaganem

Dans la continuité du programme des rencontres de suivi de l’état des projets de développement dans les différents secteurs, le wali de Mostaganem, Boudouh Ahmed, a présidé une réunion du conseil exécutif de la wilaya, a indiqué la wilaya, dans un communiqué. Les trente-deux communes de la wilaya de Mostaganem, ont bénéficié de plusieurs nouvelles opérations en 2023 en débloquant un montage financier estimé à 473 milliards de centimes, a indiqué la cellule de communication de la wilaya. Dans la continuité de la convocation du conseil de la wilaya chargé de suivre le fonctionnement des communes et l’étendue de la mise en œuvre des projets inscrits pour réaliser le développement local, le wali de Mostaganem, Ahmed Boudouh , a présidé une réunion d’évaluation consacrée à l’examen de l’étendue de l’achèvement des processus de développement, le travail des APC et le suivi du développement dans les trente-deux communes de la wilaya de Mostaganem. Lors de cette réunion, il a été présenté la situation financière et physique des différents programmes de développement à chaque commune selon les besoins , qui ont bénéficié de projets de développement au cours de l’année 2023 d’un montant estimé à 280 milliards de centimes, consacré à des projets de raccordement aux réseaux d’eau potable, de parachèvement de voiries et d’assainissement, d’aménagement d’écoles primaires et de cantines scolaires et autres. A cet égard, le wali a relevé «la nécessité de préparer toutes les procédures et études et d’examiner le cahier des charges afin que les opérations ne soient pas perturbées lors de leur réalisation». Le conseil a débattu ensuite de la situation du secteur de l’habitat et de l’ampleur de la préparation du foncier immobilier pour «la réalisation des nouveaux projets de logements et de l’état d’avancement des travaux et des logements qui seront distribués au cours de cette année». En ce qui concerne l’état des structures et des équipements éducatifs, certaines préoccupations concernant les écoles primaires, telles que la surcharge des classes, ont été soulevées.
N.Malik