Visite du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique

Mostaganem

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, professeur Kamel Baddari et M. le ministre de l’Economie de la connaissance, des Start-ups et des Micro-entreprises, M. Yacine El Mahdi Oualid, ont effectué, ce jeudi, une visite de travail à l’Université Abdelmadjid Ibn Badiss de Mostaganem.Cette visite était l’occasion pour Monsieur le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de s’enquérir de son secteur, notamment, l’accompagnement des étudiants dans la création de start-up et de projets innovants. Les deux ministres en compagnie du wali de Mostaganem et leurs délégations se sont ensuite rendus à l’Institut de la médecine, où ils ont rencontré les responsables de ce service ainsi que les enseignants spécialisés dans l’enseignements de la médecine. Ils ont assisté à une conférence avec les étudiants de la première année en pharmacie. Les deux représentants du gouvernement ont par la suite inaugurés la Maison de l’intelligence au niveau de l’Institut de médecine. Les deux membres du gouvernement ont visité le palais des sports pour la pratique de plusieurs disciplines sportives des jeunes étudiants universitaires. Par ailleurs, la délégation ministérielle s’est rendue ensuite au centre «FAB-LAB», un grand espace dédié aux entreprises, start-up et micro-entreprises pour l’exposition de leur travaux et leur invention, des projets qui s’élèvent à 40 projets. Les ministres ont rencontré les étudiants porteurs de projets innovants et projets de start-up. Ils ont pris le temps de comprendre tous les projets exposés et de répondre aux questions des étudiants présents sur place. Les deux ministres ont participé à une rencontre portant notamment sur les questions d’innovation, de transfert technologique et leur impact sur l’emploi, ainsi que sur les politiques adoptées par l’Algérie dans ce domaine. Le ministre de l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique a souligné que son département vise à faire des universités algériennes des viviers pour la croissance économique au niveau local et national. De son côté, M. Yacine El Mahdi Oualid le ministre de l’Economie de la connaissance et des Startups, a mis en exergue sa collaboration étroite qui existe entre son secteur et celui de l’enseignement supérieur, notamment dans le domaine de la création des jeunes entreprises par des universitaires. A cette occasion, les deux membres du gouvernement ont «présenté l’expérience algérienne en matière de valorisation du capital humain et de renforcement de son rôle dans l’édification d’une économie nationale durable, fondée sur le développement humain». Le ministre de l’Enseignement supérieur et de l’a Recherche scientifique a mis l’accent, en particulier, sur les efforts du secteur qui investit dans les métiers d’avenir, notamment à travers la création d’une école de l’intelligence artificielle et la création de spécialités en nanotechnologies et en robotique. Il s’agira aussi de mettre en exergue l’orientation de l’université algérienne vers l’entrepreneuriat et l’innovation, rappelant dans ce cadre, les chiffres importants réalisés par l’Algérie en matière de développement humain, sachant que le tiers des Algériens suivent leurs formations au niveau des écoles, des universités et des instituts de formation professionnelle, outre les acquis obtenus liés à la gratuité de l’enseignement dans le pays et également le nombre important d’écoles et d’universités construites.
N.Malik