L’armée sioniste continue de pilonner Ghaza

Au 39e jour du génocide

L’armée sioniste a poursuivi mardi à l’aube ses violents raids aériens sur le nord et le sud de la bande de Gaza, faisant des morts et des blessés, et ce pour le 39e jour consécutif depuis la déclaration de guerre d’Israël au mouvement de résistance islamique palestinien Hamas.
L’agence de presse officielle palestinienne Wafa a indiqué que « dix citoyens, pour la plupart des enfants, ont été tués et d’autres ont été blessés mardi à l’aube, après que l’aviation militaire de l’occupation a ciblé deux maisons des familles al-Agha et Abu Gemayzeh à l’est de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza ».
Les corps sans vie de six palestiniens et plusieurs blessés sont arrivés à l’hôpital indonésien à la suite d’un bombardement qui a visé une maison de la famille al-Sawarka à proximité de l’école al-Fakhoura, au centre du camp de réfugiés de Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza, selon ce qu’a rapporté la chaîne Al-Aqsa sur la plateforme Telegram.
« Les deux joueurs de l’équipe nationale palestinienne de volley-ball, Hassan Zuaiter et Ibrahim Qasia, ont été tués à la suite du bombardement du camp de Jabalia par les avions de chasse de l’occupation », indique la même source.
Un certain nombre de Palestiniens ont été tués et d’autres ont été blessés lundi soir, tandis que 12 maisons ont été complètement détruites par les frappes israéliennes sur le district de Jabalia Services Club, dans le nord de la bande de Gaza.
« Des dizaines de corps sans vie ont été extirpé des décombres et 12 maisons ont été complètement détruites lors d’un bombardement de l’occupation (israélienne) qui a visé le district du Jabalia Services Club », a déclaré la télévision officielle palestinienne sur la plateforme Telegram.
Anadolu