L’usine Fiat d’Oran bientôt opérationnelle

Industrie automobile

L’usine de véhicules de la marque Fiat, implantée dans la zone industrielle de Tafraoui (Oran), sera bientôt opérationnelle. Selon le wali d’Oran Saïd Sayoud, qui s’est exprimé avant-hier lors d’une visite d’inspection au projet, l’usine sera réceptionnée à la mi-décembre prochaine et entrera en phase de production à la fin de l’année en cours, selon les délais impartis.

Le wali a souligné que les travaux de réalisation de l’usine se déroulent à un rythme très avancé, selon le programme élaboré, dont le taux a dépassé les 90 % et sera livrée dans sa totalité à la mi-décembre prochaine. Il a ajouté qu’il ne reste que les travaux d’aménagement externes et secondaires au niveau du bâtiment de logistique et celui de montage de véhicules, qui tirent à leur fin et seront achevés, avant le 15 décembre prochain. Il a, en outre, signalé que «les travaux de la première ligne de production de montage de véhicules de la marque Fiat 500 ont été achevés, alors que la deuxième ligne de la marque Doblo est en phase de montage». S’agissant de l’aménagement externe de l’usine, le même responsable a souligné que les travaux confiés à trois entreprises tirent à leur fin, où le taux d’avancement a atteint 92 % et seront achevés à la fin novembre en cours, rappelant que les travaux de raccordement de l’usine à l’électricité, au réseau de fibres optiques (internet), gaz, eau, assainissement et les routes ont été achevés.

Le wali d’Oran a souligné que ce projet permettra, une fois mis en service, de créer une dynamique économique dans la commune de Tafraoui, d’une part, et d’encourager les opérateurs économiques à investir dans cette zone industrielle, qui s’étend sur une superficie de 576 hectares. Le même responsable a révélé que l’usine connaîtra une opération d’extension, permettant de générer de nouveaux postes de travail au profit des jeunes de la région et deviendra plus attractive pour les investissements dans le futur.

L’usine de véhicules Fiat, relevant du groupe automobile Stellantis, est considérée comme la première usine 100 % étrangère et sa capacité de production est estimée à 90.000 voitures par an, avec la production 3 modèles de voitures jusqu’en 2026, sachant que la production du quatrième modèle commencera en 2029.
Pour rappel, 125 ouvriers ont été employés dans cette usine, alors que le nombre de personnel devra atteindre 300, d’ici la fin de l’année en cours, ainsi que 300 autres d’ici 2024. D’autre part, M. Sayoud a réaffirmé la disposition d’Oran à accueillir les investisseurs, notamment dans la production et l’assemblage de voitures, ajoutant que la wilaya met à la disposition de l’Agence algérienne de promotion des investissements une assiette foncière estimée à 400 hectares au profit des investisseurs.
Manel Z.