Laagab rappelle la contribution de l’agence à faire entendre la voix l’Algérie à l’échelle internationale

62e anniversaire de la création de l’APS

Le ministre de la Communication, Mohamed Laagab a salué, avant-hier jeudi, les exploits et réalisations de l’APS depuis sa création, il y a 62 ans, rappelant, au passage, son rôle qui a été, depuis sa création, à l’avant-garde des médias nationaux et sa contribution à transmettre le message de l’Algérie et à faire entendre sa voix à l’échelle internationale. « Cet édifice médiatique a réussi, à l’époque du Gouvernement provisoire de la République Algérienne (GPRA), à signer une convention de coopération avec l’Agence de presse du Moyen-Orient (Mena) pour la diffusion de son fil en langue arabe, mais aussi avec l’Agence de presse tchèque +CTK+ (pays de l’Europe de l’Est) en langue française », a-t-il indiqué. Mettant en avant l’impératif de continuer sur cette lancée à travers la signature de nouvelles conventions de coopération, notamment avec les pays hispanophones ainsi qu’avec les pays arabes, outre l’activation des clauses de conventions déjà signées avec d’autres agences de presse.
S’exprimant lors de la cérémonie organisée par l’agence Algérie Presse Service (APS), à l’occasion de la célébration du 62e anniversaire de sa création, marquée cette année par la distinction de journalistes et de travailleurs de l’agence admis à la retraite et par le lancement de la version espagnole du site électronique de l’Agence dans le cadre de sa stratégie visant à élargir et à diversifier ses services d’information, Mohamed Laagab a affiché son optimisme de la voir poursuivre ses efforts vers davantage de professionnalisme. Rappelant, à l’occasion, l’histoire révolutionnaire de l’agence et son rôle dans la transmission du message de l’Algérie aux quatre coins du monde.
Durant cette cérémonie qu’il a présidée en présence de directeurs d’organes médiatiques nationaux, de cadres du ministère de la Communication et du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger ainsi que de l’Université d’Alger 2, le ministre de la Communication a procédé au lancement de la version espagnole du site électronique de l’agence, appelant, au passage, à enrichir le site avec d’autres langues, et ce, en soutien au message médiatique national et pour un plus grand déploiement au plan international.
Evoquant le statut d’Algérie Presse Service (APS), qui se trouve, a-t-il dit, actuellement au niveau du Secrétariat général du Gouvernement (SGG), Mohamed Laagab a fait savoir qu’il est au stade final. Et, a-t-il poursuivi, sera bientôt publié.
Pour sa part, le Directeur général de l’APS, Samir Gaïd a estimé que l’évocation des acquis réalisés par l’agence doit s’accompagner de la résurrection des luttes de ceux qui ont fondé cette grande institution médiatique de référence. « L’agence qui œuvre à faire entendre la voix de l’Algérie d’une manière adéquate et digne, est également soucieuse d’assurer son développement à travers des projets qui seront concrétisés à moyen et court termes, avec l’association de tous les membres de l’institution », a-t-il dit.
Rabah M