Des agents ayant réussi une importante saisie de drogues à Tiaret et Mostaganem distingués

Douanes

Des douaniers relevant des services de la Direction régionale des douanes de Chlef ont été distingués, samedi à Alger, après avoir réussi récemment à saisir d’importantes quantités de cocaïne et de psychotropes lors de deux opérations qualitatives à Tiaret et à Mostaganem.
La cérémonie de distinction, qui a concerné 14 agents, tous grades confondus, s’est déroulée au siège de la Direction générale des Douanes, sous la présidence du ministre des Finances, M. Laaziz Faid, en présence du directeur général des douanes, M. Abdelhafid Bakhouche, ainsi que des cadres et des agents de ce corps.
Les éléments de la brigade polyvalente à Sougueur, relevant de l’Inspection divisionnaire de Tiaret, ont saisi, lundi dernier, 35 kg de cocaïne, tandis que les services des douanes de la station maritime de Mostaganem ont saisi 271.300 comprimés psychotropes de type «Ecstasy», d’un poids total de plus de 122 kg. Dans une allocation prononcée à cette occasion, M. Faid a exprimé son estime pour «performance remarquable» de ces agents, affirmant que cette réalisation «reflète l’engagement et la haute compétence dont ont fait preuve ces douaniers, et la capacité et la disposition des brigades des douanes à faire face aux grand défis et à préserver la sécurité et l’intégrité de notre société».
Le ministre s’est félicité du «bilan honorable» des brigades opérationnelles des douanes, notamment en matière de lutte contre le trafic de drogues et de psychotropes, outre, les marchandises de contrefaçon, rappelant à cet égard, «les dernières saisies d’un grand nombre de containers, à travers lesquels des contrebandiers ont tenté d’introduire des marchandises de contrefaçon au pays». M. Faid a souligné que ces efforts prouvent «l’adhésion totale» des douanes à la politique générale du Gouvernement, étant « un élément efficace » soutenant les efforts de relance économique et financière du pays. Il a appelé, à cet égard, à poursuivre «la mobilisation totale et à faire preuve de disponibilité et de vigilance pour garantir la protection nécessaire à l’économie nationale, et préserver les droits du trésor de toute forme d’évasion», réitérant la disponibilité de son département ministériel à soutenir le corps des douanes.
Pour sa part, le directeur général des Douanes a salué les efforts des services opérationnels, appelant l’ensemble des cadres et des agents à «faire preuve de davantage de professionnalisme, de vigilance et d’esprit de responsabilité pour protéger les ressources du pays», et ce au niveau des frontières maritimes, aériennes et terrestres, et à travers les points d’observation à l’échelle nationale. M. Bakhouche a affirmé que les services de douanes étaient «un acteur efficace» dans l’établissement de la stratégie sécuritaire du pays, à travers «une coordination opérationnelle étroite avec les différents corps de sécurité, notamment l’Armée nationale populaire» en vue de préserver la tranquillité et d’imposer la sécurité et l’ordre publics.
Les services de douanes ont «récemment» mené des opérations qualitatives dans le cadre de la lutte contre la contrebande sous toutes ses formes. Ces opérations ont permis de «mettre en échec nombre de plans ignobles visant à attenter à la stabilité du pays et à inonder la société algérienne de quantités phénoménales de poisons», a-t-il ajouté. Il a souligné à ce propos «la mobilisation permanente des membres du corps des douanes en vue d’accomplir leur tâches, d’autant que l’Algérie fait face à des défis économiques et géopolitiques nécessitant une conjugaison des efforts de l’ensemble des corps de l’Etat pour relancer l’économie et promouvoir l’exportation conformément aux directives du président de la République».n