«Il y a des joueurs qui ont perdu l’occasion de montrer leur valeur, comme Aouar»

Jose Mourinho :

,Hier soir, l’AS Roma a concédé un nul décevant sur la pelouse du Servette de Genève (1-1), qui condamne quasiment le club romain à la deuxième place de son groupe en Ligue Europa, synonyme de barrages. Une performance qui n’a pas plu du tout à un certain José Mourinho, le coach portugais qui a aligné d’habituels remplaçants qui n’ont pas donné satisfaction. « Il y en a beaucoup qui sont sur le banc et qui entrent en Serie A avec une grande attitude, mais ensuite en Ligue Europa, ils semblent paresseux et n’améliorent pas leur jeu. Maintenant, nous allons en éliminatoires, ce qui sera difficile car ce sera contre une équipe qui vient de la Ligue des champions. Il reste deux matchs européens et je ne veux pas dramatiser le passage aux séries éliminatoires. Le vrai drame, s’il existe, c’est la mauvaise attitude de ces joueurs et de ceux qui sont entrés ». Et José Mourinho, au micro de Sky Sport, n’a pas hésité à lâcher les noms. Ou plutôt un, celui de Houssem Aouar, visiblement cible de sa colère. « Il y a des joueurs qui ont une fois de plus perdu l’occasion de montrer leur valeur, comme Aouar », a lâché le Special One.José Mourinho, qui a par la suite taclé des joueurs à l’approche « un peu superficielle dans ce genre de matchs », a eu du mal à calmer sa colère. D’autant plus qu’il n’a pas les mêmes moyens qu’un certain Guardiola pour gérer l’effectif selon lui. « Je ne comprends vraiment pas. J’ai joué 150 matchs en Ligue des champions qui sont bien plus importants que celui-ci et ma motivation pour ces matchs a toujours été au sommet. Il y a ceux qui nous donnent tout pendant 90 minutes et ceux qui font l’impasse sur cette compétition. Vont-ils en payer le prix ? Guardiola peut le faire. S’il n’est pas satisfait de l’un d’entre eux, il le renvoie, lui donne un coup de pied et en choisit un autre. Je ne peux pas faire ça ici. Je ne peux que tenter de les presser tous les jours à l’entraînement, pour tirer le meilleur d’eux. » Houssem Aouar et ses partenaires sont prévenus ! n