1.500 projets économiques pour les personnes aux besoins spécifiques

Annoncée par la ministre de la Solidarité nationale

A l’occasion de la commémoration de la Journée internationale des personnes handicapées, célébrée le 3 décembre de chaque année, la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition féminine, Kaouther Krikou a annoncé, hier sur les ondes de la Chaîne I de la Radio algérienne, le lancement depuis l’année 2021 de 1.500 projets économiques dédiés à la catégorie des personnes aux besoins spécifiques, une action et une opération, dira la ministre, gérée par l’Agence nationale de gestion du microcrédit.
L’invité de la Radio algérienne, la ministre Kaouther Krikou a indiqué que la stratégie du développement des projets économiques au profit des personnes aux besoins spécifiques, rentre dans le cadre des efforts déployés, durant des années, par les plus hautes autorités du pays pour intégrer, sur le plan socio-économique, cette catégorie de la société civile.
Poursuivant son intervention sur les ondes de la Radio nationale, à l’occasion de la Journée internationales des personnes handicapées, la ministre a déclaré que la plate-forme numérique «Solidarité nationale à l’écoute», animée par les services du secteur de la solidarité, accompagnent et fournissent, quotidiennement, des services sociaux au profit des personnes ayant des besoins spécifiques, notamment en contribuant à rapprocher cette catégorie de personne du monde du travail.
D’autre part, la célébration de la Journée internationale des personnes handicapées a été très animée durant ces deux derniers jours, notamment à travers les wilayas du Centre du pays, où de multiples activités éducatives et festives à travers des ateliers de sensibilisation et de distribution de matériel adapté pour cette catégorie de personnes, ont été organisées. Dans la wilaya de Tizi-Ouzou, un lot de matériel composé de 3 motocycles, 6 chaises roulantes électriques, 10 chaises roulantes, 13 prothèses auditives et 150 lunettes médicale pour enfants aux besoins spécifiques, a été distribué par la Direction locale de l’action sociale et de la solidarité (DASS), lors d’une cérémonie au Centre de loisirs scientifiques (CLS).
Dans la wilaya Béjaïa, une large exposition a été organisée par des associations à l’Esplanade de la maison de la Culture, où des robes traditionnelles, des coffrets, des produits d’osiers, des tableaux d’arts, et d’autres créations ont meublé cet espace, soutenus par un affichage foisonnant sur les différents types de handicaps et les moyens d’y faire face. Des caravanes d’aide en faveur des handicapés, récipiendaires de chaises roulantes et de matériel médical ainsi que des médicaments, ont été lancées pour sillonner plusieurs régions de la wilaya.
La wilaya de Bejaïa, rappelle-t-on, compte, 28.958 handicapés, toutes formes confondues, dont près de 15.000 perçoit une aide mensuelle de 12.000 dinars.
Dans le Centre du pays de Djelfa, le centre psychopédagogique pour enfants handicapés mentaux a organisé, avant-hier, une exposition des travaux manuels de ces enfants. Le directeur du Centre, Brahimi Ben-Saâd, a fait savoir que cet établissement prend en charge 165 enfants, dont 70 en externe.
Il met à leur disposition tous les moyens humains et matériels de prise en charge psychologique et pédagogique, en forme d’ateliers encadrés par des experts, a-t-il affirmé.
Dans la wilaya de Bouira, les travaux de réalisation d’un centre psychopédagogique pour handicapés mentaux, à l’arrêt depuis 2018, ont été relancés à M’Chedallah. Des activités marquant la journée ont également été organisées.
Sofiane Abi