Asphyxie au monoxyde de carbone 17 décès depuis le début d’octobre dernier

Les services de la Protection civile ont enregistré depuis le début du mois d’octobre dernier, 17 décès par asphyxie au monoxyde de carbone émanant des fuites du gaz, a-t-on appris, jeudi, des mêmes services.
Le chargé de l’information à la Direction générale de la Protection civile, le lieutenant Youcef Abdat a précisé dans une déclaration à l’APS que les services de la Protection civile ont enregistré depuis le premier octobre dernier le décès de 17 personnes et secouru 446 autres d’une mort certaine suite à l’inhalation du monoxyde de carbone ou des incendies causés par les fuites du gaz.
Pour prévenir ces risques mortels, la Direction générale de la Protection civile organise chaque année des campagnes de sensibilisation sous forme de caravanes dans toutes les régions du pays à travers la distribution de dépliants contenant des informations et des conseils sur la prévention contre les risques du monoxyde de carbone ainsi que par des spots de sensibilisation sur les réseaux sociaux et l’organisation d’émissions télévisées et radiophoniques à cet effet. Ces campagnes qui se poursuivent jusqu’à la fin de la saison hivernale visent à «s’enquérir des erreurs de prévention, notamment la mauvaise évacuation des gaz brûlés, l’installation des chauffe-eau à l’intérieur des salles de bain et l’absence d’aération».n