Exposition de produits artisanaux

Mostaganem

L’objectif de cet évènement vise à contribuer à la commémoration de la mémoire et de l’histoire en mettant en exergue le patrimoine algérien ancestral et diversifié qui témoigne de l’authenticité du produit et l’habilité de l’artisan.L’exposition présente une particulière qui la distingue des autres expositions, car elle comprend un groupe de jeunes, lesquels exposent leurs produits, pour la première fois, soutenus par une nette sensibilisation de la société, pour sa pérennité de l’artisanat à Mostaganem, par l’esprit de création et d’innovation, dans les différents produits exposés selon les dires du président de l’Association, «Diwan Tourisme», en l’occurrence M. Ketroussi. En effet,le Grand hall de l’association «Diwan Tourisme» abrite, à partir d’hier, et qui durera 15 jours, une exposition de produits artisanaux et artistiques produits par des artisans ayant réuni l’authenticité de l’artisanat traditionnel et finesse des beaux arts, et ce dans le cadre d’une manifestation intitulée «Le patrimoine culturel populaire à l’honneur». Organisée par l’association locale « Diwan Tourisme » de Mostaganem, cette exposition verra la présentation de produits artisanaux traditionnels, à savoir la poterie, les tenues, les bijoux traditionnels et des modèles de tenues de mariés reflétant les différentes région du pays. Les différents objets exposés témoignent de la résistance des artisans et artistes algériens face aux tentatives du colonisateur visant à aliéner l’identité nationale. L’exposition qui s’étalera jusqu’au 23 décembre prochain vient mettre en avant la résistance du patrimoine étant une partie de l’identité nationale. Près de 12 exposants, hommes et femmes, participeront à cette manifestation avec la fabrication de savon, exposition d’épices naturelles, broderies sur tissus modernes et ustensiles traditionnels, des tenues, algériennes, kabyles et sahraouies outre des pièces artistiques avec des empreintes modernes. Les produits cosmétiques, notamment le savon traditionnel fabriqués à partir de produits naturels locaux ont connu un grand engouement. Des produits alimentaires ou des dérivés (huiles, vinaigre et confiture) ont été également exposés. Les exposants ont été unanimes quant à la nécessité de préserver ces métiers et l’artisanat pour livrer le flambeau aux jeunes, et d’autre part, ils ont fait part des difficultés et des problèmes auxquels ils sont confrontés lors de leur travail, notamment la pénurie et les prix élevés des matières premières. D’autres ont également exprimé leur volonté de former des jeunes et de leur enseigner les bases de ces métiers si les conditions adéquates étaient disponibles, au premier rang desquelles des espaces.
N.Malik