Le handball à l’ombre du sport roi, reprendra-t-il confiance ?

La Fédération algérienne de handball a confirmé ce jeudi 7 décembre 2023 via un communiqué, le limogeage du sélectionneur national, Salah Bouchekriou. Pourquoi ? Déjà que cette discipline ne fait pas bonne figure sur les terrains, voire lors des compétitions internationales.
La première participation au Mondial de handball fut en 1974 en Allemagne. Jusqu’à 2021, l`équipe nationale algérienne (messieurs) a livré un total de 91 matchs au cours desquels elle a obtenu 18 victoires, fait 11 nuls et concédé 62 défaites, inscrivant 2007 buts contre 2363. La 18e et dernière victoire avait été enregistrée lors de la dernière édition disputée en Egypte, en battant le Maroc (24-23).
Un ex-international de la sélection nationale s’interroge « Qu’allons-nous donner comme image lors de la prochaine coupe d’Afrique des Nations 2024 prévue au Caire (Egypte) et qualificative aux Jeux olympiques de Paris ainsi qu’au Mondial prochain. Il faut remonter aux années 1980, où notre handball aux Jeux olympiques, a obtenu le meilleur résultat : 10e place en 1980, non seulement mais également en 1988 et 1996. «Nous avons défendu en 2001, nos couleurs aux Championnats du monde et nous nous nous sommes bien classés aux Jeux africains. Vainqueurs en 1973, 1978, 1987, 1999. Nous étions finalistes (3) en 1991, 2003, 2007. Ce n’est pas fini et aussi vainqueurs du championnat d’Afrique en 1981, 1983, 1985, 1987, 1989, 1996, 2014, et aujourd’hui, c’est la chute de nos performances. Les clubs nous ignorent, on perd à tous les coups, on arrive plus à faire peur aux adversaires, trouvez-vous cela normal ? Aujourd’hui au lieu de calmer le jeu et nous permettre de refaire surface avec un sélectionneur qui a fait ses preuves, c’est le contraire qui se produit. «C’est regrettable, nous espérons que le ministère de la Jeunesse et des Sports réagira, parce que nous avons des ennemis, mais aussi des capacités pour honorer nos couleurs…».

Une conférence de presse pour comprendre
La conférence de presse animée hier par la présidente de la FAHB, aurait-elle permis de livrer les secrets qui sont derrière la décision du limogeage du sélectionneur ? Les questions des confrères ont elles poussé la présidente à livrer un maximum d’éléments d’informations qui permettent aux amoureux de la petite balle de se faire une idée, une autre, de ce qui ronge cette discipline, qui n’arrive pas à se relever ? La conférence de presse, serait-elle celle qui remettra en scène cette formation sur les terrains des grandes compétitions ? Allons-nous revoir l’équipe nationale entamer la prochaine CAN avec un moral d’acier ? Des questions pour des réponses que les supporters espèrent convaincantes.

Ce que nous savons….
Nous savons qu’entre l’ex-sélectionneur national et la présidente de la Fédération de handball, Karima Taleb le courant ne passe plus. Cela ne date pas d’aujourd’hui, mais cela remonte au mois d’octobre dernier lors du stage effectué en Arabie saoudite. Pour les observateurs interrogés, cette décision aurait certainement un lien avec les exigences de Bouchekriou, connu pour ses coups de gueules lorsqu’il s’agit de conditions de préparation de l’équipe nationale, ce qui serait certainement à l’origine de ce limogeage, risqué, compte tenu du temps très réduit avant la CAN-2024 de handball, et la préparation de ce rendez-vous continental, très attendu en Égypte.

Salah Bouchekriou : «C’est une décision illégale»
Salah Bouchekriou n’a pas tardé à réagir : «Il s’agit ni plus ni moins d’une décision illégale, une première dans l’histoire de la petite balle algérienne qui fut, jadis, la fierté du Mouvement sportif national.»
En effet, à quelques semaines du championnat d’Afrique, Salah Bouchekriou, connu par son franc-parler, a confié à notre confrère d’El Watan qu’il déballera tout, à l’occasion de la conférence de presse. Nul doute que Bouchekriou, écarté par la Fédération algérienne de handball présidée par Karima Taleb, reviendra sur l’histoire des «survêtements et de la Omra».
Nous reviendrons sur cette conférence de presse qui tenaient en haleine les supporters de l’équipe nationale.

H. Hichem

nDAZN : Bayern Munich – Bayer Leverkusen à 19h30
nLa Chaine L’Equipe : L’Equipe du soir à 23h