«L’Algérie est devenue un modèle mondial », déclare Krikou

Prise en charge des catégories vulnérables de la société civile

Déclarant hier sur les ondes de la Chaîne I de la Radio algérienne, que l’Algérie est devenue un leader mondial dans le domaine de la prise en charge des catégories vulnérables de la société civile, la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaoutar Krikou est revenue sur les principales décisions et mesures prises par le chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune en faveur des femmes, enfants, personnes aux besoins spécifiques et personnes âgées pour une intégration socio-économique du pays.
L’hôte de l’émission «L’invité du matin» de la Radio algérienne, en l’occurrence la ministre de la Solidarité nationale, Kaoutar Krikou a affirmé, hier, que l’Algérie est considérée comme pionnière en tant que modèle mondial dans le domaine de la prise en charge des catégories vulnérables, notamment les femmes, les personnes âgées et les enfants, tout en expliquant, sur les ondes de la Chaîne I, que l’organisation par l’Algérie et en coordination avec le Fonds des Nations unies pour l’Habitat en Algérie du séminaire international sur les «enjeux sociaux à enjeux économiques» reflète parfaitement le grand engagement de l’Algérie dans le développement de ces catégories sociales.
«Ce séminaire international mettra en lumière les acquis sociaux et les réalisations de l’État algérien en faveur des catégories vulnérables», a exprimé la ministre, tout en notant à travers les ondes de la Chaîne I que «la République Populaire de Chine sera l’invitée d’honneur de ce symposium, avec la participation de nombreux pays amis et frères, présents ou participants via la technologie de conférence vidéo», a précisé Kaoutar Krikou.
Pour la ministre de la Solidarité nationale, le séminaire international ouvert hier à Alger sera une occasion pour présenter «les piliers de la politique sociale de l’État algérien ainsi que son expérience dans la prise en charge des personnes fragiles de la société civile», tout en ajoutant que «cet événement international sera une opportunité pour échanger les expériences avec les pays participants, en plus d’aborder les domaines sociaux de premier ordre qui ont un rapport direct avec le citoyen, notamment le travail, la santé, la solidarité et le logement, qui sont tous liés aux besoins fondamentaux des citoyens», dira la première responsable du secteur de la Solidarité nationale sur les ondes de la Radio nationale. Soulignant que le secteur de la Solidarité nationale constitue l’un des domaines les plus importants auxquels le président de la République attache la plus grande importance, partant du fait que l’Etat algérien est un Etat social par excellence et soucieux de réaliser la justice sociale, la ministre a évoqué, hier et sur les ondes de la Chaîne I, les nombreuses décisions prises par l’État dans le but de créer un environnement approprié pour les catégories vulnérables et leur permettre de contribuer au cycle économique.
Krikou a mis en avant les efforts de l’Algérie pour concrétiser ce principe à travers de nombreuses décisions, qui ont été inscrites dans l’amendement constitutionnel de novembre 2020, qui a consacré le principe de l’égalité des sexes dans l’accès aux postes de hautes responsabilités, aux emplois et au marché du travail, en plus d’approuver le principe de protection des femmes contre toutes les formes de violence et protéger et promouvoir les personnes aux besoins spécifiques ainsi que les personnes âgées.
Sofiane Abi