Le caractère social de l’Etat algérien, «un principe immuable et ancré»

Séminaire

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaouter Krikou a affirmé, lundi dernier à Alger, que le caractère social de l’Etat algérien était «un principe immuable et ancré» depuis l’indépendance de l’Algérie qui a œuvré à adapter son contenu aux exigences actuelles, notamment en vertu de l’amendement constitutionnel de 2020. S’exprimant lors de l’ouverture des travaux du Séminaire international sur les «acquis sociaux à enjeux économiques», organisé au Centre international des conférences (CIC) «Abdelatif Rahal», sous le haut patronage du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, Mme Krikou a estimé que «le caractère social de l’Etat algérien se veut un principe immuable, ancré et enraciné dans la Déclaration du 1er novembre 1954», ajoutant que l’Algérie «a maintenu ce principe depuis l’indépendance et œuvré à adapter son contenu aux exigences actuelles, notamment en vertu de l’amendement constitutionnel de novembre 2020». Elle a, en outre, rappelé que le secteur de la solidarité «dispose de mécanismes qui sont mis en œuvre dans le cadre d’une stratégie nationale moderne fondée sur le soutien à l’insertion des catégories bénéficiaires dans le processus de développement national et la garantie de leur adhésion au domaine de la production nationale, en particulier la femme, les personnes aux besoins spécifiques et les personnes âgées». «La Constitution de novembre 2020 a consacré, pour la première fois, le principe de parité homme-femme dans l’accès aux postes de travail et au marché de l’emploi, le renforcement de la protection de la femme contre toutes formes de violence, et l’engagement de l’Etat à encourager sa promotion aux postes de responsabilités», a indiqué la ministre qui a souligné que «le Gouvernement a été chargé par le président de la République de redoubler d’effort afin de renforcer les mécanismes de soutien à l’insertion de la femme, notamment rurale, dans le processus de production nationale».