Inscription d’un institut de formation en hôtellerie et tourisme en 2024

Timimoun Infrastructure

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mokhtar Didouche a annoncé, avant hier, l’inscription, en 2024, d’un institut de formation en hôtellerie et tourisme à Timimoun pour renforcer les prestations au niveau des nouvelles infrastructures hôtelières. S’exprimant à la presse au terme de sa visite de travail dans cette wilaya, le ministre a affirmé « l’inscription en 2024 d’un institut de formation en hôtellerie et tourisme à Timimoun, couvrant toutes les spécialités en matière d’hôtellerie et de restauration outre la formation de guides touristiques », ajoutant qu’il s’agit d’« une structure à même de renforcer, par une main d’œuvre locale qualifiée, les prestations au niveau des infrastructures en cours de réalisation ».
A ce propos, le ministre a indiqué que les portes du secteur demeuraient ouvertes aux investisseurs en vue de renforcer les structures par des établissements hôteliers disposant de toutes les conditions et les commodités auxquels ont besoin les touristes et les visiteurs, soulignant l’attachement du secteur à faciliter les procédures administratives et accompagner les investisseurs dans le souci de garantir des structures touristiques de qualité.
Inspectant certaines structures d’accueil touristiques, à l’instar de l’hôtel « Gourara » et de la Résidence « Dar El Hakim » appartenant à l’un des jeunes investisseurs, M. Didouche a souligné l’importance d’allier patrimoine et architecture moderne, d’autant que les touristes préfèrent passer leurs vacances dans de telles structures.
Dans le même sillage, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat a relevé l’importance d’accorder un intérêt particulier aux conditions du bon accueil du touriste, qui constituent un des facteurs d’attractivité.
M. Didouche a clôturé sa visite dans la wilaya de Timimoun en se rendant à certains monuments historiques, à l’instar de la Maghara et la Ksar d’Ighzer », et en s’enquérant du système d’irrigation traditionnel à Ouled E’Said, destination préférée pour les touristes.
Agence