92 journalistes sont tombés en martyrs depuis le 7 octobre

Génocide à Ghaza

Au moins 92 journalistes sont tombés en martyrs depuis le début de l’agression sioniste sur la bande de Ghaza, le 7 octobre dernier, a annoncé dimanche le bureau des médias à Ghaza. Dans un communiqué, le bureau des médias à Ghaza a indiqué que les dernières victimes, jusque là, étaient les journalistes Rami Badir et Assem Kamal Musa, tombés en martyrs lors de raids des forces d’occupation sionistes au cours des deux derniers jours. «En assassinant des journalistes, l’occupant sioniste tente d’obscurcir la vérité, mais il a lamentablement échoué à briser la volonté de notre grand peuple palestinien», peut-on lire dans le communiqué. Au moins 18.800 Palestiniens, en majorité des enfants et des femmes, sont tombés en martyrs, et 51.000 blessés dans les agressions des forces d’occupation sioniste, selon les autorités sanitaires de Ghaza.