Des projets de developpement enregistrés et clôturés

Boumerdès

Les projets de développement lancés en exécution des instructions du wali de Boumerdès, Mme Fouzia Naama, visant la nécessité de lancer et d’accélérer la réalisation et l’achèvement des programmes restants, liés aux projets de développement enregistrés et clôturés, afin que la wilaya puisse bénéficier d’un important programme de développement au cours de l’année à venir, la réalisation de projets de développement a été lancée dans toutes les municipalités de la wilaya. Commune de Thenia : Les travaux ont commencé sur un projet visant à connecter le Dhara`a Ben Hadhoum, village de la municipalité de Thenia au réseau d’eau potable afin d’approvisionner les habitants du village en eau potable. Commune de Beni Amrane : la direction des travaux publics de la wilaya a entamé le processus de pavage et d’asphaltage de la Tizi Ouzou Road vers la Tannerie (École primaire Hamoud Hanafi) dans la municipalité de Beni Amarane. D’une distance de 600 mètres linéaires. L’opération s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de l’état des routes de la commune. Les villages de la commune de Beni Amrane, Aït Attou, Lamshra, Aït Khouya,Talmat ont également bénéficié du processus d’entretien et réparation de l’éclairage public (LED) de nombreux villages, à condition de continuer le processus d’entretien pour achever les quartiers et villages restants.
Commmune de Chabet El Ameur : la direction des travaux publics, représentée dans la subdivision de la daïra de Isser, a préparé et bitumé la route municipale reliant la route nationale n° 68 et le village Azouza, sur une distance de 4 km, et la couche de circulation a également été posée avec du béton bitumineux. Commune de Timezrit : la direction des travaux publics, représentée par la subdivision de la daira de Isser, a démarré les travaux du projet d’entretien de la route municipale reliant Tala Village et la route nationale n°107, à une distance de 1.500 mètres linéaires.
Les travaux d’entretien routier ont commencé au niveau de la deuxième route de contournement (Zeralda-Boudouaou vers Boumerdès), touchant les zones touchées pour éliminer les points noirs qui constituaient un danger pour les usagers de la route, et le processus d’entretien a été parrainé par la Société algérienne des routes.
Commune de Sidi-Daoud : le village Charchour a bénéficié du processus de préparation des sentiers en béton dans le cadre de l’amélioration du niveau de vie des habitants des zones reculées.

Commune de Hammadi
Les travaux de rénovation des canalisations d’eau potable dans le quartier Ben Wadah ont commencé. Afin d’éliminer les fuites et améliorer l’approvisionnement en eau potable, des travaux ont également été lancés pour renouveler les canalisations d’eau potable dans le quartier de Draa’ Al-Izz, dans la région d’Al-Daraisiyah, en plus des travaux de préparation du quartier du Centre Hammadi à réduire les inondations, surtout avec la persistance des précipitations.
Le lancement de ces projets s’inscrit dans le cadre de la garantie de la réalisation de tous les projets inscrits au profit des communes. À propos du lancement du portail électronique pour le suivi des dossiers de plaintes et l’échange de correspondance avec les secteurs ministériels. L’amphithéâtre Youssef Ben Oudjit au siège de la wilaya de Boumerdès a organisé une journée d’information et de formation sur le lancement du portail électronique de numérisation et de suivi du registre des plaintes. Les activités d’ouverture ont été supervisées par l’inspecteur général de la wilaya au nom de madame le wali de la wilaya de Boumerdès, Mme Fouzia Naama.
En présence du vice-président de l’Assemblée populaire de l’APW, des secrétaires généraux des daïras et des communes, du représentant local du médiateur de la République, des cadres et ingénieurs des administrations publiques en charge.

En gardant un registre des plaintes
Ainsi, la journée d’information et de formation a été organisée autour du lancement du portail électronique de numérisation et de suivi des dossiers de plaintes et d’échange de correspondance avec les secteurs ministériels, au profit des cadres chargés du suivi et de la tenue du dossier de plaintes au niveau des organismes et services publics de la wilaya.
La journée de formation est venue apporter des éclaircissements sur la manière d’exploiter la nouvelle plateforme numérique désignée à cet effet, et son rôle en tant que mécanisme juridique permettant de documenter les préoccupations des citoyens et d’y répondre dans les délais impartis. Dans une intervention lue par l’inspecteur général de la wilaya au nom de Mme la wali, cette dernière a confirmé que l’effort des pouvoirs publics se manifeste à travers l’adoption d’une politique de numérisation des secteurs et la création d’une banque de données nationale pour mieux répondre aux préoccupations des citoyens. Cette journée d’information et de formation a été marquée par la présentation du guide d’exploitation et la présentation d’un exemple concret d’utilisation de cette application. Le portail électronique faciliterait les relations avec les différentes administrations locales concernant les correspondances administratives et y répondrait, ce qui assurerait une meilleure gestion des préoccupations des citoyens, ce qui nécessite la mise en place de mécanismes permanents d’évaluation de la performance des citoyens. Une gestion pour assurer des services de haute qualité. Enfin, la porte des échanges et de l’enrichissement a été ouverte aux participants afin que ce soit l’occasion pour tous les cadres et responsables des administrations publiques de poser leurs questions concernant la plateforme numérique. Madame le wali est en train de prendre le taureau par les cornes afin de faciliter la tache aux citoyens et leur montrer les chemins à suivre.
Kouider Djouab