Le MCO retrouve son public, l’accession en ligne de mire

Hand-Excellence B

,L’équipe de handball du MC Oran (messieurs), reléguée en fin de saison passée en championnat d’Excellence «B», est en train de retrouver sa galerie après plusieurs années de «divorce».Face au TR Bab El Oued (victoire 25-20) vendredi pour le compte de la 5e journée du championnat, les Mouloudéens étaient soutenus par des centaines de leurs fans qui ont créé une folle ambiance dans les gradins du Palais des sports Hamou Boutlélis.
«Nous sommes très contents de retrouver notre public. Il s’agit de l’âme de l’équipe, car sa présence constitue un stimulant de taille pour les joueurs», a déclaré, à l’APS, l’entraineur du MCO, Mustapha Doubala, qui effectue son retour au sein du club de ses premiers amours.
Ce fut également le cas lors du match du Mouloudia à domicile, précédent celui face au TRBB, quand des centaines de «Hamraoua» ont envahi le Palais des sports créant une belle ambiance qui rappelle aux nostalgiques les forts moments de la petite balle oranaise dans les années 1980 et 1990. A l’époque, le MCO était tout simplement le porte-drapeau du handball dans la région ouest du pays, et aussi un digne ambassadeur de cette discipline dans les salles africaines et arabes, grâce à ses nombreux titres gagnés aussi bien sur le plan national qu’international.
Mais la nouvelle décennie a été marquée par une longue traversée du désert du club phare de la capitale de l’Ouest. Pire, ce dernier a vu plusieurs disciplines collectives et individuelles mettre la clé sous le paillasson, au moment où la section handball a continué à lutter pour rester en «vie». Une nouvelle ère que la direction actuelle du MCO-handball, la seule section qui active sous la bannière du club sportif amateur après le passage de celle du football vers le professionnalisme en 2010, espère se surpasser tablant notamment sur l’apport de la compagnie «Hyproc», nouveau propriétaire de la société sportive par actions (SSPA) de l’équipe du football. L’arrivée d’Hyproc semble d’ailleurs galvaniser les handballeurs du MCO, d’autant plus que la nouvelle étape de l’équipe de football permettra au CSA de se tailler désormais la part du lion des subventions des autorités locales, mettant les handballeurs dans de meilleures conditions pour réaliser leur objectif, qui est de jouer la carte de l’accession.
«Si j’ai accepté de revenir au MCO, c’est après avoir reçu des garanties pour que le club évolue dans de meilleures conditions cette saison.
Jusque-là, tout baigne, et j’espère qu’on continuera dans la même dynamique des bons résultats», a ajouté l’ancien pivot de la légendaire sélection nationale des années 1980.
Les Oranais restent invaincus jusqu’à présent, après avoir réussi trois victoires à domicile et deux nuls en déplacement. Un bon début de parcours qui met les protégés de Doubala, dont l’effectif a connu des renforts «appréciables» lors de l’intersaison, en pôle position pour décrocher leur billet pour l’Excellence «A».
R. S.