L’accent est mis sur la réalisation des «3C» pour la planète et des «3D» pour les personnes

LG

LG Electronics (LG) a publié son rapport sur le développement durable 2022-2023, divulguant officiellement aux clients et aux parties prenantes du monde entier ses réalisations et sa stratégie pour chaque domaine des six tâches stratégiques, qui ont été soigneusement conçues pour réaliser sa vision ESG «Une vie meilleure pour tous».
L’entreprise se concentre sur deux domaines principaux : les «3C» pour la planète, à savoir la neutralité carbone, la circularité et les technologies propres, et les «3D» pour les personnes, à savoir la conception pour tous, un lieu de travail décent et la diversité et l’inclusion.
Cette année, les sites mondiaux de LG ont enregistré un total d’émissions de gaz à effet de serre (GES) directes (champ d’application 1) et indirectes (champ d’application 2) de 92,7 millions de tonnes, soit une diminution de 22 millions de tonnes par rapport à l’année précédente, une réduction qui soutient son engagement à atteindre le zéro net (direct et indirect) d’ici 2030.
L’entreprise a également enregistré un taux de conversion des énergies renouvelables de 8,2%. Cela fait suite à son engagement de n’utiliser que des énergies renouvelables sur ses sites commerciaux mondiaux d’ici 2050 et à son adhésion à l’initiative RE100 (Renewable Energy 100), qui encourage les entreprises à se convertir à l’énergie renouvelable à 100%.
L’entreprise accélère également la réduction des émissions de carbone au stade de l’utilisation des produits en développant l’application de technologies écologiques très efficaces.
L’année dernière, les émissions de carbone des unités fonctionnelles de sept produits principaux, qui représentent environ 80% des émissions de carbone générées pendant la phase d’utilisation du produit, ont diminué de 13,1% par rapport à 2020.
L’émission de carbone par unité fonctionnelle correspond à la valeur obtenue en divisant la quantité de GES émise pendant la période moyenne d’utilisation du produit par l’unité fonctionnelle du produit. Par exemple, les émissions de GES d’un réfrigérateur sont exprimées par litre, tandis que les émissions de GES d’un lave-linge sont exprimées par kilogramme.
LG a également donné la priorité à l’accessibilité en intégrant des fonctions de reconnaissance et de guidage vocaux dans ses principaux produits et en distribuant des autocollants en braille qui se fixent sur tous les appareils électroménagers LG. L’entreprise prévoit également d’étendre le concept de conception universelle, des produits conçus de manière à être faciles à utiliser par tout le monde, à tous ses produits à l’avenir. En outre, conformément aux normes internationales de la Responsable Business Alliance (RBA), l’entreprise apporte également son soutien par le biais d’examens de certification ESG effectués par des tiers afin de répondre de manière préventive aux risques ESG des fournisseurs dans des domaines tels que le travail, l’environnement, l’éthique ainsi que la santé et la sécurité.
LG continue d’élargir le rôle du comité ESG qui rend compte à son conseil d’administration afin d’internaliser la gestion ESG. Le comité, composé de 4 directeurs indépendants et d’un directeur général exécutif, est supervisé par le président Seo Seung-woo, un directeur indépendant qui a été nommé à ce poste au début de l’année.