«Le peuple palestinien fait face à «un génocide» depuis 75 ans»

Président du Venezuela :

Le Président vénézuélien Nicolas Maduro a déclaré que le peuple palestinien était victime d’un «génocide» depuis plus de 75 ans, qualifiant ce qu’il vivait d’ «Holocauste».Dans des déclarations au journal mexicain La Jornada, Maduro a critiqué, mercredi, la communauté internationale pour «son silence» face à la guerre dévastatrice qu’Israël mène contre les Palestiniens depuis trois mois. «Personne ne doute que ce qui se passe en Palestine est un génocide», a-t-il ajouté. Il a souligné que «l’Holocauste» auquel le peuple juif a été soumis sous le règne d’Adolf Hitler et des nazis est actuellement vécu par le peuple palestinien. Il a affirmé que les Palestiniens faisaient face à un «génocide» depuis plus de 75 ans, critiquant les «élites européennes» pour leur silence face aux meurtres et aux bombardements de «Palestiniens innocents». Maduro a appelé les tribunaux internationaux à prendre des mesures pour mettre fin à ce que subissent les Palestiniens, rappelant que «le peuple palestinien est soumis à des brutalités au vu et au su du monde». Il a signalé qu’en raison des récents événements en Palestine, «les festivités de Noël n’ont pas été célébrées dans le lieu de naissance de Jésus», dans la ville de Bethléem, en Cisjordanie occupée.
Depuis le 7 octobre 2023, l’armée israélienne mène une guerre dévastatrice contre Gaza qui a fait, jusqu’à mardi, « 22 185 morts et 57 035 blessés, pour la plupart des enfants et des femmes, des destructions massives d’infrastructures et une catastrophe humanitaire sans précédent», selon des sources palestiniennes et onusiennes.
Anadolu