Hassan Benlakehal, joueur passionné, un dirigeant dévoué

O Médéa

,Aujourd’hui, nous souhaitons rendre hommage à Hassan Benlakehal, une figure emblématique de l’Olympique de Médéa, dont le parcours en tant que joueur et dirigeant a été marqué par sa polyvalence et son dévouement inébranlable envers le club.Hassan a commencé sa carrière de joueur en 1972 sous la houlette de Haddouche Abdelkader et en 1974, sous la direction de l’entraîneur et grand éducateur Mokdadi Belkacem. Il a joué un rôle clé dans l’équipe de l’Olympique Médéa, contribuant à son accession en Nationale 2 en 1977. Sa polyvalence sur le terrain lui a permis de jouer à pratiquement tous les postes, démontrant ainsi son talent et son adaptabilité. Après une pause d’un an et demie, Hassan est revenu à l’OM sous la direction de Zitouni Abdelghani. Il a continué à donner le meilleur de lui-même, affichant une passion inébranlable pour le football. Son engagement et sa détermination étaient une source d’inspiration pour ses coéquipiers et les supporters du club. En 1981, Hassan a pris la décision de mettre un terme définitif à sa carrière de footballeur pour se tourner vers le volleyball. Cependant, son amour pour Médéa ne s’est pas estompé. Il a continué à servir le club de volley ball en tant que joueur et dirigeant, s’occupant notamment de la trésorerie en tant que trésorier. Sa contribution a été essentielle, surtout dans une période difficile où l’équipe de volley-ball était en difficulté. Grâce à une équipe dirigeante composée de personnalités renommées telles que le Dr. Kamel Othmanine, Mahfoud Saifour, Mustapha Laouamria et leur leader Ferhat Brahim, surnommé « l’ONU », l’équipe de volley-ball de l’O Médéa a pu renaître de ses cendres. Hassan a joué un rôle clé dans cette résurrection, apportant son expertise et son dévouement à la gestion de l’équipe. Hassan, son parcours polyvalent en tant que joueur passionné et dirigeant dévoué à l’Olympique est un exemple pour tous. Il a su démontrer sa polyvalence sur le terrain, sa passion pour le sport et son attachement indéfectible à son club de cœur. Il a laissé une empreinte indélébile dans l’histoire du club, et sa contribution ne sera jamais oubliée. Hassan Benlakehal, avec son parcours sportif polyvalent et son engagement exemplaire envers l’éducation, il est une source d’inspiration pour nous tous. Il a su mener de front deux passions, le sport et l’enseignement, en laissant un héritage inestimable dans les deux domaines. Nous le remercions pour ses 32 années de service en tant que professeur de français et pour tout ce qu’il a apporté à Médéa. Son dévouement et son amour pour le sport et l’éducation sont une véritable inspiration.
Hamid Sahnoun