L’hiver reprend ses droits

Pluies, neige et froid

L’hiver a repris ses droits avec le retour des pluies, de la neige et du froid qui caractérisent généralement le début de l’année. Dès jeudi, le Bulletin météorologique spécial (BMS) émis par l’Office national de la météorologie (ONM) annonçait des pluies, parfois sous forme d’averses orageuses accompagnées localement de chutes de neige, affectant à partir de vendredi soir, plusieurs wilayas de l’Ouest du pays.

Un autre BMS émis par l’ONM avait averti que des chutes de neige affecteraient, à partir de vendredi soir, les reliefs atteignant ou dépassant les 1.000/1.100 mètres d’altitude.
Outre les pluies et la neige, des vents forts, d’une vitesse dépassant parfois 90 km/h en rafales, ont eu lieu hier sur plusieurs wilayas de l’Est et de l’intérieur du pays, selon un BMS émis par l’ONM. Le retour du froid oblige les ménages à utiliser leurs appareils de chauffage de façon plus intense avec les risques de fuite de monoxyde de carbone quand les équipements sont défectueux.
La Protection civile ne cesse d’attirer l’attention sur le fait que la baisse de température favorise le risque lors de l’utilisation massive de ces dispositifs qui requiert une grande attention de la part de leurs utilisateurs.
Des appels sont lancés aux citoyens pour redoubler et élever le niveau de prudence et de la vigilance, et appliquer et respecter les consignes de sécurité, afin de préserver leur vie et éviter les dommages qui peuvent être générés.
Ainsi, l’intervention de la Protection civile a été nécessaire pour prodiguer des soins de première urgence à 28 personnes incommodées par le monoxyde de carbone, émanant des appareils de chauffage et chauffes-bains à l’intérieur des habitations, à travers plusieurs wilayas du territoire national où les victimes ont été pris en charges sur les lieux puis évacuées dans un état satisfaisant vers les établissements de santé. Par contre, une personne est décédée intoxiquée par le monoxyde de carbone CO, émanant d’un four à l’intérieur d’une habitation, sise à la cité Chati Azrak, commune et daira de Tipaza.
De même qu’à la wilaya de Djelfa, une personne est décédée intoxiquée par le monoxyde de carbone CO, émanant d’un chauffage à l’intérieur d’une habitation sise au lieudit El Dachra El Beida, commune et daira de Djelfa. Les dépouilles des victimes ont été évacuées vers les structures sanitaire locales par les éléments de la Protection civile.
Un bilan établi samedi par les services de la Gendarmerie nationale (GN) a fait savoir que les intempéries enregistrées dans plusieurs wilayas du Nord du pays ont entraîné une interruption du trafic au niveau de plusieurs routes en raison de l’accumulation des neiges. L’accumulation de ces neiges a ainsi entraîné «la fermeture de la RN15 reliant les wilayas de Bouira et de Tizi Ouzou, au Col de Tirourda (commune d’Iferhounene), la RN 33 reliant les deux wilayas, au niveau d’Assoul (commune d’Aït Boumahdi), et la RN30 reliant les deux wilayas, au niveau de Tizi N’Kouilal (commune d’Iboudraren)», précise le bilan.
Le trafic est également interrompu sur le CW253 reliant les wilayas de Béjaïa et de Tizi Ouzou, au Col de Chellata (commune d’Illiten), le CW09 reliant Béjaïa et Tizi Ouzou, à Icheladhen (commune d’Illoula Oumalou), le CW251 reliant les deux wilayas, au Col de Chréa (commune d’Aït Zikki), et le CW128 reliant les communes de Boghni et de Draa Ben Khedda, à Kantidja (commune de Maâtkas).
Les services de la Gendarmerie nationale ont, en outre, enregistré la fermeture de la RN15 reliant les wilayas de Bouira et de Tizi Ouzou, au Col de Tirourda (commune d’Aghbalou), la RN30 reliant les deux wilayas, au niveau de Tizi N’Kouilal (commune de Saharidj), et la RN33 à Lakoukar (commune de Bechloul) et Tikjda (commune d’El Asnam). Les neiges accumulées ont aussi provoqué la coupure de la RN26 reliant les wilayas de Béjaïa et de Tizi Ouzou, au niveau de la commune de Chellata. Hier, samedi, Air Algérie a annoncé avoir enregistré des perturbations dans son programme de vols intérieurs. Air Algérie a expliqué que la raison de la perturbation du programme de vol était due aux mauvaises conditions météorologiques, et a indiqué que cet avertissement resterait en vigueur jusqu’à ce que les conditions météorologiques s’améliorent. Les services météorologiques s’attendent à ce que les perturbations se poursuivent aujourd’hui encore dans les régions du Nord du pays. Au vu des intempéries enregistrées dans plusieurs régions du pays, les services de la Gendarmerie nationale ont invité les usagers de la route à la prudence et à la vigilance.
Lakhdar A.