Coup d’envoi du 5e concours du théâtre en tamazight

Théâtre régional de Tizi-Ouzou

Le coup d’envoi de la 5e édition du concours de la meilleure pièce théâtrale en tamazight produite durant l’année 2023 a été donné dimanche au théâtre régional Kateb Yacine de Tizi-Ouzou.
«L’objectif de ce concours n’est pas tant la compétition en soit mais la promotion du théâtre d’expression amazighe qui recèle un grand potentiel, et l’encouragement des associations et coopératives théâtrales», a souligné à l’ouverture de la compétition, le directeur de l’établissement, Abderrahmane Zaâboubi.
Huit (8) troupes théâtrales participent à la nouvelle édition de ce concours organisé par le TRTO dans le cadre de la célébration du nouvel an amazigh, Yennayer 2974, à l’issue duquel la meilleure pièce sera récompensée.
Les auditions se dérouleront tout au long de cette semaine et la remise des prix à la pièce lauréate aura lieu le 20 de ce mois de janvier lors d’une cérémonie qui sera organisée au sein même du TRTO.
La participation à cette compétition lancée en 2018 et qui ambitionne la promotion et l’encouragement de la production théâtrale en tamazight dans toutes ses variantes, était ouverte à l’ensemble des associations et coopératives théâtrales au niveau national.
Les participants doivent concourir, selon le règlement de ce concours, avec une seule pièce pour adultes en tamazight d’une durée de plus de 50 minutes, produite durant l’année 2023.
Pour rappel, le premier prix de la 4e édition, à laquelle avaient participé six (6) troupes théâtrales, a été décerné à la coopérative culturelle «El lemssa» (La touche) de Batna. La cérémonie d’ouverture a été marquée par la présentation, hors compétition, du one man show «Dz Dream» de Omar Zaouidi, la remise de récompenses aux artistes locaux ayant obtenu des prix lors des différents compétitions nationales durant l’année 2023, ainsi que par une exposition d’objets traditionnels. Le coup d’envoi des festivités de célébration de la fête nationale de Yennayer a été, par ailleurs, donné par le wali Djilali Doumi au niveau de la maison de la culture, Mouloud Mammeri, où plusieurs activités sont, également, organisées.
R.C