Réalise sa 3e émission obligataire d’une valeur de 3 milliards DA

Maghreb Leasing Algérie

La Société Maghreb Leasing Algérie (MLA) a réalisé, avant-hier mardi, avec succès sa troisième émission obligataire, d’une valeur de 3 milliards DA. MLA a tenu à Alger une séance de tri des emprunts obligataires, couronnée par la collecte de 3 milliards de DA et un taux de souscription de 100%. La séance s’est tenue sous la supervision du Crédit populaire d’Algérie (CPA), en sa qualité d’intermédiaire en opérations de Bourse, qui accompagne la Société dans cette opération, en présence de représentants de la Commission d’organisation et de surveillance des opérations de bourse (Cosob) et Algeria Clearing, ainsi que des banques et les investisseurs. Ce 3ème Emprunt Obligataire, réalisé en prise ferme, d’une valeur de 3 milliards de dinars sur une durée de 5 ans, est assorti d’un taux de coupon de 5.20%, avec une valeur nominale de 10.000 DA par titre, la dernière tranche de cet emprunt devant être remboursée le 11 janvier 2029, a expliqué le chef de département chargé de la gestion des valeurs mobilières au CPA, Boualem Benkraouche. Pour sa part, le président du Directoire de MLA, El Amine Senouci a affirmé que le montant global recouvré sera orienté particulièrement vers le refinancement de l’activité de leasing au profit des petites et moyennes entreprises, à même de soutenir leur développement.
A noter que cette opération intervient après que la Cosob a apposé le 26 septembre 2023 son visa sur la notice d’information relative à l’émission d’un emprunt obligataire par la société MLA destiné aux investisseurs institutionnels d’une valeur de 3 milliards de DA. Le CPA mène l’opération en sa qualité d’intermédiaire en opérations de Bourse accompagnant la société et fait partie du syndicat d’investissement composé de : la Banque de développement local (BDL), la Banque nationale d’Algérie (BNA), la Caisse nationale d’épargne et de prévoyance (CNEP), la Banque d’agriculture et de développement rural (BADR), la Banque extérieure d’Algérie (BEA) et la Société Générale Algérie (SGA). Le MLA avait auparavant levé deux emprunts obligataires en 2015 et 2017 d’une valeur de 2 milliards de DA chacun.