Un jeune de 20 ans assassiné et son frère cadet grièvement blessé

Drame à Khenchela

Les habitants de la ville de Khenchela se trouvent sous le choc après l’horrible assassinat d’un jeune de 20 ans. La victime a été mortellement atteinte par plusieurs coups de couteau au niveau de son domicile familial situé aux bâtiments situés sur la route de Baghai.

Les deux frères ont été évacués par les services de la Protection civile au niveau des services des urgences de l’hôpital de Khenchela. Quelques heures après, l’aîné qui a reçu un coup de couteau au niveau de la poitrine a succombé à ses blessures, a-t-on appris. Ce énième drame survenu dans la ville de Khenchela a jeté la consternation au sein des citoyens qui par le biais des représentants de la société civile interpellent les hautes autorités du pays d’intervenir pour remédier à cette situation. Selon des sources hospitalières, l’état de santé du jeune frère atteint à l’arme blanche est critique. Ce drame a été longuement débattu par les internautes qui à travers les réseaux sociaux ont tiré la « sonnette d’alarme ». « Ce drame n’est pas le premier du genre et ne sera certainement pas le dernier, ont indiqué les intervenants sur leurs différentes pages Facebook, télégram, Tik-Tok et autres». « La violence est en recrudescence, nul n’est à l’abri et n’importe quel citoyen pourrait se faire agresser, que ce soit dans la rue, dans le quartier ou même au niveau son domicile », ont-ils écrit. Après les deux jeunes qui ont été égorgés dans la cité populaire de Boudjelbana, un autre meurtre a endeuillé la semaine dernière, la paisible ville de Kaïs, distante de 22 km du chef-lieu de wilaya. Les internautes n’ont pas également manqué de mettre en garde sur un autre phénomène qui continue de menacer la société, à savoir la commercialisation des différentes drogues et la consommation des stupéfiants. Les représentants de la société civile ont également interpellé les hautes autorités du pays au sujet de ce fléau qui pend de l’ampleur.
« Des jeunes de 14 à 35 ans s’adonnent à ces différentes drogues dans les différents quartiers de la ville », ont-ils ajouté. Cet état de fait qui a pris des proportions alarmantes est devenu, source d’inquiétude chez les habitants de la ville de Khenchela, ont-ils fait savoir. Les raisons de ce drame restent totalement inconnues et rien n’a filtré pour l’instant. Pour en savoir plus, nous avons tenté de joindre la cellule de communication et de relations publiques de la Sûreté de wilaya mais en vain. Au niveau de la cour de Khenchela, le procureur général adjoint chargé de la communication et le procureur général ont refusé de s’exprimer à ce sujet.

Moncef Redha