Doter les espaces culturels de plate-formes numériques interactives

Ghardaïa

La dotation des espaces culturels en plate-formes numériques interactives pour attirer les jeunes talents a été vivement recommandée par les participants au terme du Forum national de la jeunesse et des espaces culturels qu’a abrité la wilaya de Ghardaïa.Ils ont recommandé, au terme de ce regroupement national clôturé tard mardi dans la soirée, la création d’un réseau numérique national d’émergence des jeunes talents et d’innovants, la dotation des associations culturelles en mécanismes d’investissement culturel, la valorisation de la mission des services des activités culturelles au niveau des institutions universitaires et l’appui des programmes éducatifs des établissements pédagogiques, dans les trois paliers, susceptibles de découvrir et accompagner les jeunes talents. La relance des festivals culturels et de musique, et le lancement d’autres rendez-vous culturels nationaux à travers chaque wilaya mettant en valeur la diversité et le foisonnement culturel dont regorge le pays et le soutien de la formation en animation culturelle, musique notamment, ont également été recommandés par les participants. Intervenant lors de l’atelier thématique «les jeunes et le produit culturel, entre la compétence de formation et les défis», le comédien Hakim Dekkar a jugé nécessaire pour les jeunes, en vue de perfectionner leurs talents artistiques et promouvoir l’acte culturel, «d’allier la capacité artistique à la performance professionnelle». De son côté, l’artiste Djamila Mansouri a souligné que le Forum constitue un lieu d’enrichissement des idées, de développement des compétences juvéniles et une tribune pour l’émergence de jeunes talents, soutenant que les espaces culturels constituent également des tribunes pour mettre en valeur les idées des jeunes. Dans ce contexte, les représentants du Conseil supérieur de la jeunesse (CSJ) ont souligné que cette instance s’emploie à mettre en œuvre la stratégie d’ouverture sur les jeunes, leur rapprochement et perfectionnement à la faveur de l’organisation d’activités spécialisées. Approchée par l’APS, des participants ont indiqué que cette rencontre s’assigne comme autre objectif de mettre en pratique les suggestions de l’élite juvénile instruite, liées notamment à la valorisation de la mission des espaces culturels en tant que milieux propices pour laisser s’exprimer les talents. Placé sous le signe «la jeunesse et les espaces culturels: réalité et perspectives», ce Forum a regroupé, deux jours durant (15-16 janvier), une centaine de jeunes issus de différentes régions du pays, des étudiants d’instituts culturels, porteurs de projets culturels et artistiques et des artistes qui se sont penchés sur l’enrichissement du thème axé sur la contribution des espaces culturels dans la valorisation des activités et initiatives culturelles.
Les participants ont, lors des ateliers, évoqué les rôles et missions des artistes, créateurs littéraires, associations culturelles dans la valorisation des espaces culturels, de la stratégie de promotion du produit artistique constructif et les perspectives de développement des espaces culturels juvéniles, ont indiqué les organisateurs.